Vaticano

Malte accueille le pape François

L’île de Malte accueille le pape François pour son 36e voyage apostolique international. Parmi les réunions prévues, il rencontrera des migrants venant principalement de Somalie, d’Érythrée et du Soudan via la Libye.

Giovanni Tridente·1 de abril de 2022·Tiempo de lectura: 3 minutos
papa viaje malta

Traducción al francés de Roberto Gambi. Texto original en castellano aquí.

Ce week-end, les 2 et 3 avril, le pape François est sur l’île de Malte pour sa 36e visite internationale. Pèlerin sur les traces de Saint Paul, le Pontife visitera une communauté qui a toujours été accueillante et qui, aujourd’hui encore, donne refuge à ceux qui sont contraints de quitter leur patrie.

C’est l’occasion «d’aller à la source de l’annonce de l’Évangile» et de connaître et rencontrer personnellement une communauté historique et vivante, qui continue à s’engager «dans l’accueil de tant de frères et sœurs qui cherchent refuge». C’est par ces mots que le pape François a demandé aux fidèles réunis pour l’audience générale de mercredi de l’accompagner dans son voyage sur l’île de Malte, qui a lieu ce week-end, les 2 et 3 avril.

Le 36e voyage apostolique du pape François, déjà reporté en raison de la pandémie, suit les traces de l’apôtre saint Paul, qui a fait naufrage sur la petite île méditerranéenne alors qu’il se rendait à Rome pour y être jugé. Même là, il a trouvé un peuple qui l’a traité «avec une rare humanité», comme le raconte le chapitre 28 des Actes des Apôtres, qui a inspiré la visite.

Les rencontres

Il devrait prononcer cinq discours sur deux jours, en commençant par un discours aux autorités et au corps diplomatique au palais présidentiel de La Valette le matin de son arrivée. Dans l’après-midi, il y aura une réunion de prière au sanctuaire marial de Ta’ Pinu, le plus célèbre lieu de pèlerinage de Malte, situé sur l’autre petite île de Gozo ; le pape s’y rendra en catamaran, un voyage de plus d’une heure.

Tôt dimanche matin, le Souverain Pontife tiendra une brève réunion avec les Jésuites locaux, avant de se rendre à la Grotte de St Paul à Rabat, où, selon la tradition, l’Apôtre a séjourné dans les années 60 après le naufrage. Il y est ensuite resté pendant trois mois, prêchant, baptisant et guérissant les malades, apportant ainsi le christianisme sur l’île. 

Après la prière privée, le pape François allumera la lampe votive et lira une prière à saint Paul. Dans la basilique du même nom, il rencontrera 14 chefs religieux, quelques malades et d’autres personnes assistées par l’organisation Caritas. Il se tiendra devant le Saint Sacrement pour la «prière de miséricorde» et la bénédiction.

La messe de dimanche est prévue sur la Place des Granai à Floriana, la ville située à l’extérieur des murs de la capitale, La Valette. L’église dédiée à Saint-Publius, qui fut le premier évêque de Malte et qui accueillit matériellement le naufragé Paul, se trouve en face de la place.

Le Souverain Pontife tiendra sa dernière rencontre avec quelque 200 migrants au  « Laboratoire de la paix ‘Jean XXIII’ », centre d’hébergement fondé en 1971 par le franciscain Dionysius Mintoff qui accueille aujourd’hui des personnes venant principalement de Somalie, d’Érythrée et du Soudan via la Libye. 

Le logo du voyage 

L‘accueil, comme nous l’avons dit, sera le thème prédominant de cette visite. Le logo du voyage lui-même montre des mains pointant vers la croix, provenant d’un bateau à la merci des vagues. Les mains sont censées représenter un signe de l’accueil du chrétien envers son prochain et de l’aide apportée aux personnes en difficulté, abandonnées à leur sort. Le bateau, quant à lui, est une référence à l’histoire dramatique du naufrage de Saint Paul et de l’accueil des Maltais, comme nous le lisons dans les Actes des Apôtres.

Le pape François est le troisième pontife à se rendre à Malte, après deux visites de saint Jean-Paul II (1990 et 2001) et de Benoît XVI en 2010. L’île compte six évêques, plus de 700 prêtres et 48 séminaristes ; il y a 800 religieuses professes et quelque 1 250 catéchistes. L’Église gère également 48 jardins d’enfants et 24 instituts de formation.

Colabora
¿Quieres noticias independientes, veraces y relevantes?

Querido lector, Omnes informa con rigor y profundidad sobre la actualidad religiosa. Hacemos un trabajo de investigación que permita al lector adquirir criterio sobre los acontecimientos y las historias que suceden en el ámbito católico y la iglesia. Tenemos a firmas estrellas y corresponsales en Roma que nos ayudan a que la información de fondo sobresalga sobre el ruido mediático, con distancia ideológica e independencia.

Te necesitamos para afrontar los nuevos retos de un panorama mediático cambiante y una realidad que exige reflexión, necesitamos tu apoyo.

Colabora
Newsletter La Brújula Déjanos tu mail y recibe todas las semanas la actualidad curada con una mirada católica