CollaborateursLa rédaction

Invasion de l'Ukraine, neuf mois

Avec la guerre en Ukraine en toile de fond, l'Avent apparaît comme un moment privilégié pour rechercher la lumière de la paix dans tous les domaines. 

2 décembre 2022-Temps de lecture : 2 minutes
ukraine

Au cours des neuf mois qui ont suivi le L'invasion de l'Ukraine Le 24 février 2022, la guerre et les destructions, humaines et matérielles, ont confirmé et accru les motifs de répulsion exprimés à l'époque. La guerre devient un cauchemar pour de nombreuses personnes des deux côtés, en particulier pour les Ukrainiens, sur le territoire desquels elle se déroule.

Le pape François a suivi les événements de près, dans la perspective d'un père et d'un berger caractéristique de sa mission. Ses démarches et ses décisions dans ce contexte ont montré un engagement clair en faveur de la cause de la paix et de la justice ; ses déclarations et ses gestes ont été clairs, courageux et mesurés.

D'une part, il n'omet aucun effort pour promouvoir la paix, recourant à une grande variété d'initiatives diplomatiques, y compris d'innombrables appels au bon sens. En même temps, il a montré à d'innombrables reprises sa proximité paternelle avec ceux qui souffrent et son désir de les accompagner, a envoyé des représentants spéciaux à plusieurs reprises. Il n'a pas non plus hésité à condamner ce "massacre sacrilège", comme il l'a appelé, avec une grande clarté. Dans le même temps, il a évité de fermer des portes, de créer de nouvelles inimitiés, de provoquer des conflits avec les représentants orthodoxes russes, d'endommager ce qui peut être sauvé ou d'occuper des postes qui ne lui appartiennent pas.

Exactement neuf mois plus tard, le 24 novembre, le Le Saint-Père a écrit une lettre au peuple ukrainien où il regrette encore "tant de destruction et de souffrance".. La lettre poignante est une intensification terminologique significative. 

La douleur des Ukrainiens est sa propre douleur, et il la porte chaque jour dans son cœur et dans ses prières, affirme le pape. En plus d'exprimer un sentiment humain, leur solidarité a une signification religieuse : "Dans la croix de Jésus, je vous vois aujourd'hui, vous qui souffrez de la terreur provoquée par cette agression. Oui, la croix qui a torturé le Seigneur revit dans les tortures trouvées sur les cadavres, dans les charniers découverts dans différentes villes, dans ces images et dans tant d'autres images sanglantes qui sont entrées dans l'âme".. Listes et rappels avec "affection et admiration". aux enfants qui souffrent ou meurent ; aux mères et aux épouses ; aux jeunes, aux personnes âgées, aux blessés de corps ou d'esprit ; aux volontaires, aux pasteurs, aux réfugiés et aux personnes déplacées, aux autorités. Il décrit le comportement du peuple ukrainien comme suit "audacieux". y "fort", "noble" y "martyr".. Le pape encourage les Ukrainiens à "retour à Bethléem".. Pour cette Sainte Famille, la nuit, qui semblait froide et sombre, était éclairée par une lumière qui ne venait pas des hommes, mais de Dieu. 

Ce n'est pas seulement UkraineLe monde entier, et chacun d'entre nous, a besoin de cette lumière, et l'Avent nous invite à la rechercher. C'est une orientation utile que propose le Saint-Père lorsqu'il encourage les Ukrainiens à se tourner vers la Vierge Marie, Reine de la Paix, pour accomplir la mission de l'Union européenne. " les attentes de vos cœurs, guérir vos blessures et vous donner sa consolation ".et leur donner le cadeau de la paix.

L'auteurLa rédaction

Lire la suite
En collaboration avec
Voulez-vous des informations indépendantes, véridiques et pertinentes ?

Cher lecteur, Omnes rend compte avec rigueur et profondeur de l'actualité religieuse. Nous faisons un travail d'investigation qui permet au lecteur d'acquérir des critères sur les événements et les histoires qui se produisent dans la sphère catholique et dans l'Église. Nous avons des signatures vedettes et des correspondants à Rome qui nous aident à faire ressortir les informations de fond du bruit médiatique, avec une distance et une indépendance idéologiques.

Pour faire face aux nouveaux défis d'un paysage médiatique en mutation et d'une réalité qui demande réflexion, nous avons besoin de votre soutien.

En collaboration avec
Plus sur Omnes
Bulletin d'information La Brújula Laissez-nous votre adresse e-mail et recevez chaque semaine les dernières nouvelles traitées d'un point de vue catholique.