Gaudete et exsultate : la sainteté pour tous

11 avril 2018-Temps de lecture : 3 minutes

Dans l'exhortation apostolique Gaudete et exsultate (" Réjouissez-vous et soyez heureux "), sur l'appel à la sainteté dans le monde d'aujourd'hui (19-III-2018), le pape François explique le chemin chrétien vers la sainteté. Un chemin qui est proposé à tous et dont nous, chrétiens, devons être particulièrement conscients.

TEXTE - Ramiro Pellitero

Après avoir exposé le sens de la sainteté, il met en garde contre certaines interprétations erronées. Il montre ensuite les enseignements de Jésus dans les évangiles. Il présente ensuite quelques manifestations ou caractéristiques de la sainteté. Il conclut en soulignant certains des moyens par lesquels les chrétiens peuvent collaborer à leur propre sainteté. Dans une première et rapide lecture, il convient de relever quelques accents.

La sainteté : la voie chrétienne

Le premier chapitre ("L'appel à la sainteté) présente la protection et la proximité des saints. Les saints sont le peuple du peuple, le peuple saint et fidèle de Dieu, selon une expression qui plaît à François. Beaucoup d'entre eux ont vécu et vivent encore près de nous (c'est la sainteté "de la porte d'à côté".). L'appel à la sainteté s'adresse à chaque croyant. "Tous -écrit le Pape, se faisant l'écho du Concile Vatican II. nous sommes appelés à être des saints, vivant avec amour et offrant notre propre témoignage dans nos occupations quotidiennes, où que nous nous trouvions". "Chaque saint est une mission". qui est vécue en reproduisant dans sa propre vie les mystères de la vie du Christ. Et cette mission rend la vie plus pleine, plus joyeuse, plus sainte.

Les points forts de Francisco "deux ennemis subtils de la sainteté". (chapitre deux), en s'appuyant sur les déclarations de la Congrégation pour la doctrine de la foi (Lettre Placuit Deo, 22-II-2018) : gnosticisme et pélagianisme actuels. Ce sont - affirme-t-il - deux formes d'anthropocentrisme, déguisées en vérité catholique. Le salut ne peut être recherché par la raison ou la volonté seules, car Dieu seul sauve l'homme. Au contraire, ces voies mènent à un complexe de supériorité qui oublie la primauté de la grâce de Dieu et l'importance de la miséricorde envers le prochain, la reconnaissance de ses propres péchés et l'attention aux besoins matériels et spirituels des autres.

La sainteté pour tous, aujourd'hui

"A la lumière du Maître (chapitre 3), nous voyons que les chrétiens sont appelés à être heureux en recherchant l'amour de Dieu et en servant ceux qui nous entourent. Cela est clair dans les Béatitudes et dans la parabole du Jugement dernier (cf. Mt 25, 31-46). Sainte Thérèse de Calcutta a dit : "Si nous prenons trop soin de nous-mêmes, nous n'aurons plus de temps pour les autres"..

Comme "notes sur la sainteté dans le monde d'aujourd'hui". (chapitre quatre) François souligne : l'endurance, la patience et la douceur ; la joie et le sens de l'humour ; l'audace et la ferveur ; la dimension communautaire de la sainteté ; la nécessité d'une prière constante (ainsi que la lecture de la Sainte Écriture et la rencontre avec Jésus dans l'Eucharistie).

Sortie de soi

Enfin (chapitre cinq), pour avancer vers la sainteté, il propose trois moyens : le combat spirituel (entre autres parce que le diable existe) ; l'examen de conscience (pour éviter la corruption et la tiédeur) ; et le discernement (pour savoir marcher là où Dieu nous conduit avec liberté d'esprit, générosité et amour, et en tenant compte de l'importance de l'amour de Dieu). "logique de la croix".).

"Le discernement -écrit Francisco. n'est pas une auto-analyse égocentrique, une introspection égoïste, mais une véritable sortie de soi dans le mystère de Dieu, qui nous aide à vivre la mission à laquelle il nous a appelés pour le bien de nos frères et sœurs"..

Son langage clair et direct fait de cette exhortation une proposition incisive, qui peut porter de nombreux fruits de vie chrétienne et d'évangélisation. Le chemin de la sainteté consiste à rechercher l'union avec Jésus-Christ. La sainteté, en effet, ne requiert pas de capacités particulières et n'est pas non plus réservée aux plus intelligents ou aux plus instruits. Il suffit de se laisser faire par l'Esprit Saint : "Laissez-le -conseille le Pape. pour forger en vous ce mystère personnel qui reflète Jésus-Christ dans le monde d'aujourd'hui"..

L'auteurRamiro Pellitero

Diplôme de médecine et de chirurgie de l'université de Saint-Jacques-de-Compostelle. Professeur d'ecclésiologie et de théologie pastorale au département de théologie systématique de l'université de Navarre.

Lire la suite
En collaboration avec
Voulez-vous des informations indépendantes, véridiques et pertinentes ?

Cher lecteur, Omnes rend compte avec rigueur et profondeur de l'actualité religieuse. Nous faisons un travail d'investigation qui permet au lecteur d'acquérir des critères sur les événements et les histoires qui se produisent dans la sphère catholique et dans l'Église. Nous avons des signatures vedettes et des correspondants à Rome qui nous aident à faire ressortir les informations de fond du bruit médiatique, avec une distance et une indépendance idéologiques.

Pour faire face aux nouveaux défis d'un paysage médiatique en mutation et d'une réalité qui demande réflexion, nous avons besoin de votre soutien.

En collaboration avec
Plus sur Omnes
Bulletin d'information La Brújula Laissez-nous votre adresse e-mail et recevez chaque semaine les dernières nouvelles traitées d'un point de vue catholique.