Lectures du dimanche

La sagesse des Mages. Solennité de l'Épiphanie du Seigneur (A)

Joseph Evans commente les lectures pour la solennité de l'Épiphanie du Seigneur (A) et Luis Herrera donne une courte homélie vidéo.

Joseph Evans-2 janvier 2023-Temps de lecture : 2 minutes

Les Mages ont vu une étoile extraordinaire, illuminant le ciel de leurs terres orientales. Ils connaissaient les écrits prophétiques d'Israël qui annonçaient la naissance d'un grand Messie, un roi sauveur, et ils voyaient dans ce présage le signe qu'un tel roi était né. Inspirés par l'Esprit Saint, ils sont sortis pour l'adorer. Ainsi, comme l'a souligné le pape Benoît XVI, ils ont été conduits à Jésus par l'étoile et par les livres saints d'Israël, ou, en d'autres termes, par la création et par la parole de Dieu. Ils ont fait usage de ce que Dieu leur avait envoyé. L'étoile n'était pas un signe univoque. Son mouvement était une invitation à le suivre, mais ce n'était pas un message explicite. Les mages n'ont pas reçu d'explication complète ni de carte claire. De même, leur connaissance des Écritures aurait été limitée. Comme nous l'avons dit, ils auraient entendu parler des prophéties du Messie, mais ils n'en avaient probablement pas de copie personnelle. Ils avaient entendu et étaient prêts à écouter ; pour ceux qui ont le cœur ouvert, même une petite information est suffisante.

Les Mages étaient sages précisément parce qu'ils ont fait usage de ce que Dieu leur a donné. Ils ne se sont pas plaints que Dieu ne leur ait pas donné d'instructions plus explicites, que le plan soit si inconnu et si incertain. La sagesse consiste à faire bon usage de ce que nous avons, même si c'est peu, et à combattre les illusions de posséder plus ou quelque chose de différent.

Les experts de Jérusalem, les grands prêtres et les scribes, étaient bien plus compétents que les mages. Mais les mages étaient sages, et les experts ne l'étaient pas. Les experts connaissaient la théorie, mais leur connaissance plus parfaite ne les a pas conduits à agir. Ils ont pu dire à Hérode que le Messie allait naître : "A Bethléem de Judée, car ainsi le prophète a écrit : 'Et toi, Bethléem, terre de Judée, tu n'es nullement la dernière du peuple de Judée, car de toi sortira un chef qui paîtra mon peuple Israël'".. Mais, que ce soit par indifférence ou par crainte du roi, aucun d'entre eux n'a suivi l'étoile.

La sagesse est polyvalente et prête à suivre dans l'obscurité, comme les Mages ont suivi l'étoile dans la nuit. Mais il y a toujours une étoile dans cette obscurité, que ce soit notre conscience, l'enseignement de l'Église ou les conseils d'un prêtre ou d'un ami avisé. 

En suivant l'étoile, ils ont trouvé au bout de leur chemin celui qui est la lumière du monde. Toutes les vérités partielles, si nous les suivons avec sincérité, conduisent à la plénitude de la vérité, qui est Jésus-Christ lui-même, même si cette vérité est "enveloppée" dans la pauvreté et la faiblesse. Ils ont présenté leurs cadeaux et ont reçu l'ordre de retourner dans leur propre pays. "par un autre moyen". à l'abri d'Hérode. La volonté généreuse de rechercher la vérité conduit finalement à Dieu, et Il nous montre un chemin sûr pour le suivre dans la vie ordinaire, "dans notre propre pays".

Homélie sur les lectures de la solennité de l'Épiphanie du Seigneur (A)

Le prêtre Luis Herrera Campo offre ses nanomiliaune courte réflexion d'une minute pour ces lectures.

En collaboration avec
Voulez-vous des informations indépendantes, véridiques et pertinentes ?

Cher lecteur, Omnes rend compte avec rigueur et profondeur de l'actualité religieuse. Nous faisons un travail d'investigation qui permet au lecteur d'acquérir des critères sur les événements et les histoires qui se produisent dans la sphère catholique et dans l'Église. Nous avons des signatures vedettes et des correspondants à Rome qui nous aident à faire ressortir les informations de fond du bruit médiatique, avec une distance et une indépendance idéologiques.

Pour faire face aux nouveaux défis d'un paysage médiatique en mutation et d'une réalité qui demande réflexion, nous avons besoin de votre soutien.

En collaboration avec
Plus sur Omnes
Bulletin d'information La Brújula Laissez-nous votre adresse e-mail et recevez chaque semaine les dernières nouvelles traitées d'un point de vue catholique.