Actualités

Ziarrusta, économe de Bilbao : "L'économie n'est pas importante, mais c'est un moyen nécessaire".

Nous avons interviewé José María Ziarrusta, gestionnaire-économiste du diocèse de Bilbao, l'un des diocèses les plus transparents d'Espagne. 

Diego Zalbidea-16 avril 2021-Temps de lecture : 3 minutes
ziarrusta dans son bureau

Photo : Bilboko Elizbarrutia Diocèse de Bilbao

Dans une nouvelle interview pour Sustainability 5G, nous nous entretenons avec José María Ziarrusta Abásolo, gestionnaire-économiste du diocèse de Bilbao depuis 2008. Passionné par le travail en équipe, il s'est entouré d'un très grand groupe de professionnels et de bénévoles de tous les domaines et ensemble ils ont mis en place programmes dont ils sont les pionniers. Ils ont récemment remporté la première place, partagée avec le Diocèse de Burgos, dans un concours de l'Union européenne. classement sur la transparence des diocèses. 

Pourquoi le diocèse de Bilbao est-il, avec le diocèse de Burgos, le plus transparent de tous ?

La transparence a été et continue d'être l'un des projets prioritaires inclus dans notre plan stratégique et nous y avons consacré beaucoup d'efforts, impliquant différents secteurs diocésains. La transparence nous semble fondamentale dans une institution telle que l'Eglise, qui est soutenue par l'engagement des fidèles.

La transparence nous semble fondamentale dans une institution telle que l'Eglise.

José María ZiarrustaGestionnaire du diocèse de Bilbao

Que font les paroisses les plus performantes sur le plan financier ?

Je rappellerai quelques points clés qu'un curé de paroisse, qui est une référence en matière de bonnes pratiques, m'a dit :

Travailler en équipe et avec de bons collaborateurs.

Un travail systématique qui est revu et amélioré.

Des yeux et des oreilles attentifs à ce que les fidèles demandent et à ce que les autres font mieux que nous.

Accessibilité, en face à face et également via l'internet ou les réseaux.

Apprenez à connaître les paroissiens et identifiez-les dans différents groupes : catéchèse, couples, jeunes, personnes âgées, etc.

La communication, tant sur les questions spirituelles et économiques que sur les autres questions liées à la paroisse. Disposer de canaux de communication pour les différents groupes.

La transparence.

Qui sont les plus généreux des fidèles ?

Ce sont eux qui connaissent le mieux la vie et les besoins des paroisses, c'est pourquoi la communication et la transparence sont fondamentales, car elles facilitent l'engagement des fidèles. Il est difficile pour une personne de s'engager si elle ne sait pas ce qu'elle peut apporter et la valeur de sa contribution, que ce soit en termes de temps, de talent ou d'argent.

Qu'est-ce qui inquiète un économe ?

Nous sommes soucieux de disposer de bonnes informations, de planifier, d'apprendre, de développer des outils de gestion, d'engager des personnes capables de collaborer, de prendre soin d'obtenir des ressources et de les gérer de manière adéquate, au service de l'activité pastorale de l'Église. L'économie est un instrument de la tâche pastorale.

De quoi rêve un économe ?

Avec beaucoup de choses, mais pour en citer une qui a trait à notre vision économique, ce serait l'autofinancement, c'est-à-dire que nous puissions être une Église soutenue exclusivement par les fidèles, bien que toute autre aide soit la bienvenue, mais sans en être dépendants.

Un livre ?

Le livre le plus lu au monde : la Bible.

Comment vous êtes-vous réinventés cette année pour servir les fidèles ?

Cette année de pandémie a été une période d'apprentissage accéléré et nous avons bénéficié de certaines bases technologiques pour nous aider. En voici quelques-unes :

Communication et transparence pour impliquer les gens.

Assistance à l'utilisation des technologies numériques.

Numérisation des documents et applications informatiques pour le travail en ligne.

Contacts et bases de données pour la communication avec les fidèles.

Utilisation des médias, des réseaux sociaux, des diffusions en continu.

Réunions, formation en ligne et télétravail.

En général, adaptation à la nouvelle situation dans toutes les paroisses et institutions diocésaines, sans perdre le contact personnel avec les personnes les plus nécessiteuses.

Pourquoi avons-nous tant de mal à nous adapter au changement ?

Parce que le changement crée de l'insécurité, mais il est nécessaire pour aller de l'avant. Nous changeons souvent parce que nous y sommes contraints par les situations que nous vivons, mais il est préférable d'anticiper les événements afin d'être prêt à répondre aux nouveaux besoins lorsqu'ils se présentent.

Nous avons du mal à nous adapter au changement car il crée de l'insécurité, mais il est nécessaire pour aller de l'avant.

José María ZiarrustaGestionnaire du diocèse de Bilbao

Comment un trésorier évangélise-t-il, toujours parmi le matériel ?

Comme tout le monde, partager sa foi, à partir de sa pratique quotidienne. Le matériel ou l'économique n'est pas la chose importante, mais c'est un moyen nécessaire qui est au service de l'évangélisation. La façon dont vous obtenez des ressources financières et la façon dont vous les gérez est aussi une façon de vivre votre foi.

Dieu a-t-il besoin d'argent pour construire le Royaume ?

Dieu n'en a sûrement pas besoin, mais pour les gens d'aujourd'hui, il est nécessaire de disposer de ressources financières pour développer la tâche pastorale et évangélisatrice, et pas seulement avec de l'argent, mais aussi avec notre temps et nos connaissances. C'est un exercice de coresponsabilité.

Qu'avez-vous apprécié le plus au cours de ces mois ?

Il y a une phrase que j'aime bien : "ne gaspillez pas une bonne crise". Les crises nous font réfléchir et je pense que cette pandémie nous a appris beaucoup de choses. En dehors de ce que nous avons appris, j'ai apprécié l'implication et l'engagement des personnes dans tous les domaines. Souvent, le comportement irresponsable de quelques-uns cache le bon travail de la grande majorité et nous avons vu qu'une crise comme celle que nous vivons a incité de nombreuses personnes à collaborer pour en réduire les effets, en collaborant également pour aider les autres.

Lire la suite
En collaboration avec
Voulez-vous des informations indépendantes, véridiques et pertinentes ?

Cher lecteur, Omnes rend compte avec rigueur et profondeur de l'actualité religieuse. Nous faisons un travail d'investigation qui permet au lecteur d'acquérir des critères sur les événements et les histoires qui se produisent dans la sphère catholique et dans l'Église. Nous avons des signatures vedettes et des correspondants à Rome qui nous aident à faire ressortir les informations de fond du bruit médiatique, avec une distance et une indépendance idéologiques.

Pour faire face aux nouveaux défis d'un paysage médiatique en mutation et d'une réalité qui demande réflexion, nous avons besoin de votre soutien.

En collaboration avec
Plus sur Omnes
Bulletin d'information La Brújula Laissez-nous votre adresse e-mail et recevez chaque semaine les dernières nouvelles traitées d'un point de vue catholique.