Espagne

Une semaine sainte de contemplation et d'expériences différentes

Maria José Atienza-28 mars 2021-Temps de lecture : 5 minutes
PÂQUES

La pandémie a laissé les habituelles et très attendues processions de la Semaine sainte "à la maison" dans toute l'Espagne. Cependant, la semaine de la Passion, de la mort et de la résurrection du Seigneur ne passera pas en vain : les diocèses, les confréries et les confraternités, les associations, etc. offrent cette année différentes possibilités aux fidèles de vivre ces jours, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur.

Prière et célébrations liturgiques

Les cinq résolutions d'Archbishop Cerro

Mgr Francisco Cerro Chaves, archevêque de Tolède, a adressé une lettre à ses fidèles intitulée  "Une semaine sainte pour revenir à l'essentiel".. Il y propose trois clés pour la prochaine Semaine Sainte "pour nous identifier dans le Cœur du Christ avec l'humanité la plus souffrante et la plus vulnérable". Le Primat encourage ses prêtres à préparer les temples, les églises, etc. avec délicatesse, " afin que chaque personne, chaque famille qui participe aux célébrations, puisse vivre une Semaine Sainte différente de l'intérieur, mais pas différente de l'essentiel ". De même, l'archevêque de Tolède propose que cinq objectifs conc conc conc conc conc pour ces prochains jours : une bonne confession, la célébration des mystères de la foi dans la communauté paroissiale, la préparation de la richesse liturgique, la visite des monuments et le vécu des différentes célébrations et exercices de piété tels que "le chemin de croix, l'heure sainte, le sermon des sept paroles, etc.

Séville : Méditer la Passion à travers le patrimoine de la cathédrale

L'archidiocèse de Séville a lancé, pour cette saison de la Semaine Sainte "Passion de l'Homme-Dieu" :  une série de contemplations du mystère de la Rédemption basée sur le patrimoine de la cathédrale de Séville, est le titre de huit réflexions en format audiovisuel pour approfondir le mystère de la Passion, de la Mort et de la Résurrection du Seigneur pendant cette Semaine Sainte 2021.

Les vidéos, produites par la délégation aux médias, sont basées sur la documentation technique préparée par la délégation au patrimoine culturel en collaboration avec l'Institución Colombina de l'archidiocèse de Séville et durent environ cinq minutes.

Les méditations couvrent une centaine d'ouvrages sélectionnés avec des plans, des méditations et des textes bibliques sur les sujets suivants L'entrée de Jésus à JérusalemLa CèneGethsémanile site Le procès de JésusJésus sur le chemin du CalvaireLe Christ en croixde la Croix au Sépulcre et le Résurrection de notre Seigneur Jésus-Christ.

Grâce aux perceptions sensorielles, le spectateur disposera d'une ressource précieuse qui lui sera utile pour approfondir la réflexion et la prière personnelle en ces jours où la liturgie propose le recueillement et le silence intérieur.

Valence : "Manuel pour vivre la Semaine Sainte 2021".

La délégation diocésaine de la liturgie de l'archevêché de Valence a préparé des matériaux pour préparer et vivre la Semaine Sainte et Pâques cette année, qui sont inclus dans le "Manuel pour vivre la Semaine Sainte 2021". Il s'agit de textes, de guides, de prières et de lectures qui aideront les fidèles à se préparer à la Semaine Sainte en personne dans les églises et les paroisses, mais aussi de chez eux - en suivant les retransmissions sur Internet - dans le cas des personnes handicapées, malades, âgées ou qui, en raison des circonstances de la pandémie, doivent rester chez elles.

La procession la plus compliquée

Toutes les confréries et fraternités de notre pays traversent des moments difficiles ces jours-ci. Les restrictions sanitaires les ont contraints à suspendre leurs stations pénitentiaires de la semaine sainte. Les offices dans leurs églises et les préparatifs spéciaux du triduum pascal marquent une fois de plus une semaine sainte atypique.

Expositions et présentations

De nombreuses villes possédant un important patrimoine ornemental et dévotionnel proposent ces jours-ci des expositions ouvertes à tous ceux qui souhaitent les visiter, présentant des images, des textiles, des ornements et divers éléments typiques des processions de la Semaine Sainte.

On peut en trouver un exemple à Cadix, avec l'exposition cofrade ".Une histoire de foi" L'exposition, organisée par la fondation Cajasol en collaboration avec le conseil local des confréries de Cadix et la délégation de la culture de la Junta de Andalucía, peut être visitée à partir de ce mercredi jusqu'au 4 avril dans la cour du musée provincial de Cadix. Séville possède également un échantillon ces jours-ci. "In Nomine Deiégalement une initiative de la Fondation Cajasol et du Conseil des confréries de Séville, rassemble quelque 250 pièces provenant des 70 confréries pénitentiaires de la capitale andalouse et présente des œuvres d'orfèvrerie et de bijouterie ainsi que des sculptures ornementales et des figures secondaires des chars de Séville. Parmi les capitales castillanes, le Palais royal de Valladolid accueille jusqu'au 4 avril, l'exposition " Semaine de Pâques à Valladolid 2021″.. L'exposition se compose de deux expositions photographiques et d'une maquette de la procession du Vendredi saint à Valladolid. Le point fort de cette exposition est sans aucun doute la présence du "Cristo de la Misión", propriété de l'Agrupación de Apoyo Logístico 61, qui est vénéré au Palacio Real.

Itinéraires

Madrid

L'archidiocèse de Madrid est l'un de ceux qui encouragent les pèlerinages dans les différents lieux de culte de la capitale où se trouvent les images qui défilent traditionnellement dans les rues de la capitale pendant ces jours. En fait, ces images peuvent être visitées jusqu'au samedi saint 3 avril et l'archidiocèse a préparé une petite carte pour consulter l'emplacement des temples. Des images bien-aimées comme Jesús el Pobre, el Divino Cautivo, los Dolores ou el Cristo de los Alabarderos peuvent être vues et priées pendant ces jours.

Guide de la procession de Madrid du Narthex

À Madrid également, l'initiative lancée par l'association Nartéx, spécialisée dans les projets et les activités visant à approfondir le véritable sens de l'art chrétien, avec ses Guide de la procession de Madrid Le guide suit un itinéraire composé de six arrêts, où vous pourrez découvrir six œuvres qui dépeignent la Passion du Seigneur dans la capitale de Madrid. Le guide explique, d'un point de vue artistique et dévotionnel et avec des détails peu connus, l'œuvre picturale de la Cène, du monastère du Corpus Christi (Carboneras) et les images du Santísimo Cristo de la Salud, qui se trouve dans la Real Parroquia de San Ginés, Nuestro Padre Jesús de la Salud, conservé dans l'église d'El Carmen et de San Luis Obispo, la sculpture de María Santísima de la Esperanza Macarena de la Colegiata de San Isidro, le Santísimo Cristo de la Fe y del Perdón, que l'on peut voir dans la Basílica de San Miguel et le Cristo Yacente qui se trouve chez les Bénédictines de San Plácido.

Malaga Nazarene

Malaga a également modifié ses processions pour rendre visite aux saints titulaires dans leurs temples. Les itinéraires inclus dans Malaga Nazarena, produit par le département du tourisme de la mairie de Malaga et l'Association des confréries de la Semaine Sainte, s'inscrivent dans cette ligne d'action, à travers laquelle l'objectif est de promouvoir, de faire connaître et de mettre en valeur, de manière permanente, l'univers des confréries que la capitale de Malaga recèle. Le tout à travers 6 circuits qui, dûment balisés et dotés de QR codes, proposent des informations, des bilans historiques... etc.

Pas à pas, à travers Burgos

Certaines des confréries qui composent la Junta de la Semana Santa de Burgos exposent actuellement certains de leurs chars dans leurs églises paroissiales respectives. De cette manière, les habitants de Burgos pourront vénérer les sculptures les plus significatives de la Semaine Sainte. Parmi les paroisses qui se sont jointes à l'initiative jusqu'à présent, citons San José Obrero (qui a déjà son image de la descente de croix exposée en permanence), San Gil Abad (avec la Virgen de los Dolores et le Santo Cristo de las Gotas), San Lorenzo, San Cosme et San Damián (avec le Cristo de la Salud, la Virgen de las Angustias et le Cristo Chamarilero), San Pedro de la Fuente (avec l'Oración en el Huerto et sa Virgen de los Dolores), San Lesmes (avec son Christ crucifié et son Christ noir), Santa Águeda (avec la Vierge de la solitude), San Nicolás (avec le passage de la Flagellation et la Vierge de la joie), le Cercle catholique (Christ attaché à la colonne), San Martín de Porres (avec le baiser de Judas), Nuestra Señora de Fátima (avec la sculpture de la Vierge de la miséricorde et de l'espoir), Sagrada Familia (Christ ressuscité) et la cathédrale (avec le Saint-Christ de Burgos).

En collaboration avec
Voulez-vous des informations indépendantes, véridiques et pertinentes ?

Cher lecteur, Omnes rend compte avec rigueur et profondeur de l'actualité religieuse. Nous faisons un travail d'investigation qui permet au lecteur d'acquérir des critères sur les événements et les histoires qui se produisent dans la sphère catholique et dans l'Église. Nous avons des signatures vedettes et des correspondants à Rome qui nous aident à faire ressortir les informations de fond du bruit médiatique, avec une distance et une indépendance idéologiques.

Pour faire face aux nouveaux défis d'un paysage médiatique en mutation et d'une réalité qui demande réflexion, nous avons besoin de votre soutien.

En collaboration avec
Plus sur Omnes
Bulletin d'information La Brújula Laissez-nous votre adresse e-mail et recevez chaque semaine les dernières nouvelles traitées d'un point de vue catholique.