Initiatives

Trois filles remportent le concours d'histoires "Race for Life

María José Gámez, de Séville, María Moreno, de Badajoz, et Lorena Villalba, de Gijón, qui travaille à Saragosse, ont remporté le concours de récits de la course solidaire pour la vie qui aura lieu dimanche prochain 27 juin au parc de Valdebebas (Madrid).

Rafael Miner-19 juin 2021-Temps de lecture : 5 minutes
concours de nouvelles

Le site Course pour la vie est déjà là. Dimanche prochain, le 27 juin, les gens diront à nouveau Oui à la vie avec une course de solidarité, qui aura lieu physiquement à Madrid au parc de Valdebebas, ou virtuellement depuis chaque municipalité. Il y aura deux modalités : 5 ou 10 km, et il est possible de participer en famille ou entre amis, en courant ou en marchant. Il sera possible de circuler à partir de 8h00 le 25 juin jusqu'à 23h00 le dimanche 27 juin.

À Valdebebas, la course physique débutera à 10 heures ; auparavant, le Manifiesto Deportistas por la Vida sera lu. La cérémonie de remise des prix aura lieu à 11h30. Vous trouverez ci-dessous une brève explication de la procédure d'inscription. La course a été organisée par l'Asociación Deportistas por la Vida y la Familia, membres de la Plataforma Sí a la Vida, en guise de soutien du monde du sport à la dignité de la personne humaine, de sa conception à sa mort naturelle, aux personnes tuées par Covid-19, et pour célébrer le dixième anniversaire de cette Plateforme. 

La plateforme "Oui à la vie", composée de plus de 500 associations, fête le dixième anniversaire de sa création et pour cette raison, en plus de l événement virtuel organisé le 21 marsqui a recueilli des témoignages et des activités intéressantes, a organisé une deuxième partie avec une présence physique avec la course de solidarité pour la vie le 27 juin.

De cette façon, "la société espagnole pourra à nouveau entendre la voix de la défense de toute vie humaine et l'urgence de la défendre à un moment où elle est particulièrement attaquée par la loi sur l'euthanasie et la persécution de ceux qui offrent des informations et de l'aide aux femmes enceintes pour sauver la vie de leurs enfants", déclare Alicia Latorre, coordinatrice de la plate-forme.

Les gagnants, de Séville, Badajoz et Gijón

En plus de la préparation de la course, il y a eu une Concours de nouvelles à propos de Le don de la vie et du sportrapporté par Omnes. Et les gagnants se sont avérés être trois femmes. Dans la catégorie des moins de 19 ans, le premier prix ex aequo est allé à María José Gámez Collantes de Terán, 17 ans, étudiant en première année de Bachillerato à l'école Adharaz Altasierra (Espartinas, Séville), du groupe Attendis, avec une nouvelle intitulée Cours ! y María Moreno Guillén, de Badajoz, du même âge, également étudiant en première année de Bachillerato à l'école Puerta Palma-El Tomillar de Badajoz, du même groupe éducatif, avec l'histoire intitulée Le bonheur de ma vie.

Dans les deux cas, les lauréats ont appris l'existence du concours de nouvelles par leurs professeurs. Loreto Macho Fernández, diplômé en sciences de l'activité physique et du sport et professeur d'éducation physique à Adharaz, les a informés du concours, et plusieurs d'entre eux ont écrit leur histoire. Margarita Arizón, professeur de littérature universelle dans ce cas, a commenté le concours, et María Moreno et quelques autres élèves de l'école de Badajoz y ont participé.

Dans la catégorie des AthlètesLe gagnant est Lorena Villalba Herediaoriginaire de Gijón, avec l'histoire intitulée Nyala, après avoir surmonté, triomphé. Lorena est diplômée en enseignement primaire et en éducation physique de l'université d'Oviedo. Elle a ensuite obtenu un master en recherche et innovation dans le domaine de la petite enfance et de l'enseignement primaire dans la même université. Elle travaille actuellement comme enseignante et chercheuse à l'université de Saragosse.

L'histoire de Nyala

Nyala est l'histoire d'un garçon albinos, le plus jeune de onze enfants dans un pays africain, qui est aidé par un frère mariste et commence à participer à des compétitions internationales. Il est inscrit dans une université espagnole et le rêve de sa vie devient réalité... Nous ne dévoilerons pas l'intrigue. Les histoires de María José Gámez et María Moreno ont également une intrigue. Vous pourrez les voir dans un livre électronique de omnesmag.com, qui rassemblera les 30 meilleures histoires selon le jugement du jury.

Javier Fernández JáureguiLe président d'Athlètes pour la vie rappelle que "le baron de Coubertin souhaitait qu'il y ait des compétitions artistiques à côté des événements sportifs, et qu'il est obligatoire pour chaque ville candidate aux Jeux olympiques de soumettre une proposition d'activités culturelles.

S'adressant à Omnes, Lorena Villalba révèle qu'elle a appris l'existence du concours par des collègues avec lesquels elle discutait parfois de la vie et de certains thèmes religieux, et que ce sont eux qui lui ont transmis l'information. Lorena voit dans ce prix "un signe que Dieu l'a envoyée" pour reprendre l'écriture de nouvelles, qu'elle avait abandonnée.

Formaliser les enregistrements. Famille

Il est facile de s'inscrire à la course de solidarité "Oui à la vie" du 27 juin. La simple coûte 16 euros, mais l'organisation a également prévu une inscription pour un groupe familial, entre 2 et 10 personnes, pour seulement 24 euros. "L'idée est de rendre la participation plus abordable", explique Javier Fernández Jáuregui, président de l'Asociación de Deportistas por la Vida y la Familia. L'inscription à la course en ligne est encore moins chère : 9 euros pour une personne seule, et 15 euros pour un groupe familial, entre 2 et 10 personnes. Il existe également un 0 dorsal, à 5 euros.

Les inscriptions peuvent être effectuées ici :

Carrière physique : https://www.rockthesport.com/es/evento/deportistas-por-la-vida

Carrière virtuelle : https://www.rockthesport.com/es/evento/deportistas-por-la-vida-virtual 

Pour plus d'informations, veuillez consulter le site deportistasportistaslavidaylafamilia.com ou appeler le 629406454.

Le Manifeste

Javier Fernández Jáuregui encourage à rejoindre les nombreux sportifs qui ont signé le Manifeste du sportif, dans lequel ils s'engagent à donner le meilleur d'eux-mêmes pour la vie de chaque être humain dans toutes les circonstances de sa vie, et demandent aux pouvoirs publics de s'engager dans cette tâche.. 

La course de solidarité pour la vie est un événement plein de vie et de joie, malgré la dénonciation des agressions contre la vie humaine, dans lequel il y aura de la musique, la lecture de manifestes, la remise de prix et une minute de silence en mémoire des défunts. À tout moment, l'esprit de dépassement de soi et de solidarité typique du sport universel, toujours à la recherche du développement intégral de la personne humaine, sera mis en évidence.

Alicia Latorre souhaite encourager tous ceux qui hésitent : "La plateforme "Oui à la vie" encourage toute la société civile qui défend la vie, de son début à sa fin naturelle, à montrer son soutien en courant pour la vie le 27 juin, soit virtuellement, chacun depuis son lieu de résidence, soit en personne, en courant ou en marchant avec sa famille ou ses amis"..

Dans le Manifeste qui sera lu à Valdebebas, les athlètes affirment leur "engagement et leur loyauté envers la vie ; ils soulignent leur désir que la vie soit "exaltée, encouragée et protégée en toute circonstance, situation ou période de la vie", et la défendent "en tant qu'amoureux et pratiquants de l'activité physique et du sport, en tant que descendants de nos parents ou de nos soignants, qui nous ont donné la vie et la possibilité de vivre et d'améliorer nos qualités humaines grâce au sport".

En collaboration avec
Voulez-vous des informations indépendantes, véridiques et pertinentes ?

Cher lecteur, Omnes rend compte avec rigueur et profondeur de l'actualité religieuse. Nous faisons un travail d'investigation qui permet au lecteur d'acquérir des critères sur les événements et les histoires qui se produisent dans la sphère catholique et dans l'Église. Nous avons des signatures vedettes et des correspondants à Rome qui nous aident à faire ressortir les informations de fond du bruit médiatique, avec une distance et une indépendance idéologiques.

Pour faire face aux nouveaux défis d'un paysage médiatique en mutation et d'une réalité qui demande réflexion, nous avons besoin de votre soutien.

En collaboration avec
Plus sur Omnes
Bulletin d'information La Brújula Laissez-nous votre adresse e-mail et recevez chaque semaine les dernières nouvelles traitées d'un point de vue catholique.