Vatican

Pape François : "Le Christ veut vous embrasser".

Le Pape François, qui se trouve à Asti, s'est adressé aujourd'hui aux fidèles en la solennité du Christ Roi lors de l'évangile dominical et du commentaire de l'Angélus.

Paloma López Campos-20 novembre 2022-Temps de lecture : 2 minutes
Le pape François à Asti

Le Pape François à Asti lors de sa visite pastorale (Photo : CNS)

S'inspirant de la Évangile d'aujourd'huiLe 20 novembre, le Pontife romain a rappelé que le Christ renverse le titre de "roi" et se montre "notre roi, à bras ouverts". Si le Christ s'est fait homme et roi pour embrasser toutes les réalités de notre vie, a souligné le Saint-Père, nous devons nous demander si "ce roi de l'univers est le roi de mon existence".

François a souligné que le Christ ne regarde pas notre vie un seul instant, mais "reste là", soulignant que lorsqu'il regarde chaque personne, le Christ "veut t'embrasser, te relever et te sauver".

Le Saint Père a mentionné que le salut nous vient si nous nous laissons aimer par le Crucifié, qui est toujours prêt à nous pardonner. François a voulu souligner que "nous n'avons pas un Dieu inconnu qui est là-haut dans le ciel, puissant et distant, mais un Dieu proche, tendre et compatissant, dont les bras ouverts réconfortent et caressent".

Pour ne plus être spectateurs face à cette manifestation de l'amour de Dieu, le Pape a dit que "nous devons commencer par faire confiance, par appeler Dieu par son nom, comme l'a fait le bon larron".

Après la célébration de la Sainte Messe, le Pape s'est adressé à la ville d'Asti, remerciant tous les acteurs pour l'accueil qu'ils lui ont réservé. Il a parlé des jeunes, invitant tout le monde à participer aux prochaines JMJ de Lisbonne et a déclaré que "nous avons besoin de jeunes transgresseurs, pas de conformistes". 

François a également fait écho aux conflits qui se déroulent dans le monde. Il a invité les fidèles à se souvenir des personnes qui souffrent de ces situations, en disant que "notre époque connaît une famine de paix, efforçons-nous et continuons à prier pour la paix".

Enfin, le Pape a mentionné la Vierge Marie, s'adressant à elle comme Reine de la Paix, et a confié toutes les personnes présentes à la Mère de Dieu. Après ces mots, la prière de l'Angélus a commencé.

En collaboration avec
Voulez-vous des informations indépendantes, véridiques et pertinentes ?

Cher lecteur, Omnes rend compte avec rigueur et profondeur de l'actualité religieuse. Nous faisons un travail d'investigation qui permet au lecteur d'acquérir des critères sur les événements et les histoires qui se produisent dans la sphère catholique et dans l'Église. Nous avons des signatures vedettes et des correspondants à Rome qui nous aident à faire ressortir les informations de fond du bruit médiatique, avec une distance et une indépendance idéologiques.

Pour faire face aux nouveaux défis d'un paysage médiatique en mutation et d'une réalité qui demande réflexion, nous avons besoin de votre soutien.

En collaboration avec
Plus sur Omnes
Bulletin d'information La Brújula Laissez-nous votre adresse e-mail et recevez chaque semaine les dernières nouvelles traitées d'un point de vue catholique.