Monde

Le pape François en Angleterre : joie et discussions politiques avant le début de la journée.

Le Saint-Père visite la ville unique de Budapest à l'issue du Congrès mondial eucharistique. La "statio orbis"-Messe avec lui sera le point culminant des Glaubensereignisses. Cependant, il y avait aussi des malentendus dans le monde.

Daniela Sziklai-8 septembre 2021-Temps de lecture : 3 minutes
congrès_bapest

Le 52e Congrès eucharistique mondial dans la capitale hongroise de Budapest a débuté dimanche avec une communauté initiale de 1 200 enfants. Toutefois, le point central de l'événement sera la rencontre au sommet avec le pape François sur la place principale Heldenplatz de Budapest, dimanche matin. Elle sera conçue comme une "statio orbis" - en d'autres termes, elle se fonde sur la froide tradition chrétienne de la "statio urbis", le chef d'une ville célébrant une fête unique, dans laquelle se reflètent toutes les gloires de la ville. Au signe du jour, le dimanche, cette union des fidèles avec le Saint-Père sera célébrée à l'église même.

Le pape François a donné à Budapest un congé de quelques heures, avant qu'il ne recommence, le même jour, à donner un congé plus long dans la région de Slow Lake.

L'Église catholique d'Ungarn a eu beaucoup de succès lors de la conférence, qui devait en fait avoir lieu dès septembre 2020, mais qui a été fermée à cause de la pandémie de la Couronne. Il n'est pas du tout possible de pouvoir célébrer dans un pays relativement peuplé comme la Hongrie une grande fête grecque, qui est aussi une source d'inspiration pour les non-catholiques et les non-chrétiens. Même si un pape vient la visiter, il est encore plus important de s'assurer qu'elle sera une source d'inspiration.

La Conférence des évêques catholiques a donc pu éviter que le Congrès eucharistique ne soit confronté à des questions politiques - ce qui ne s'est toutefois pas vraiment produit par le passé. Anfang Juni meldete das katholische US-Portal National Catholic Register, dass der Papst die Repräsentanten des ungarischen Staaten, insbesondere Ministerpräsident Viktor Orbán, nicht treffen wolle. Les médias polonais ne tarderont pas à revenir à la charge : la politique migratoire restrictive d'Orbán, qui n'est même pas conforme à la ligne papiste, en est la base. C'est aussi la raison pour laquelle Franziskus ne devrait passer que quelques heures en Hongrie, a-t-il spéculé.

Diese Nachrichten riefen umgehend heftige und offene Papstkritik vonseiten einiger Kommentatoren hervor, die der ungarischen Regierungspartei Fidesz nahestehen. Letztlich musste die Bischofskonferenz selbst eingreifen und öffentlich betonen, dass "selbstverständlich" ein Treffen des Papstes mit den höchsten Repräsentanten des ungarischen Staates geplant sei. La rencontre du Saint-Père avec M. Orbán et le Président János Áder devrait maintenant avoir lieu à l'issue de la Sainte Messe au Musée des Beaux-Arts.

Depuis 2010, le parti gouvernemental Fidesz, dont Orbán est membre, est gouverné à la majorité des deux tiers dans le pays. Certaines des personnalités et entreprises des partis dominent divers domaines de la vie publique, de l'économie, de la culture et des médias. Le parti nationaliste de droite a une vision conservatrice à l'échelle mondiale et se montre très conservateur dans son approche. Orbán, qui est lui-même membre de l'Église réformée (calviniste), s'intéresse toujours aux institutions et aux liturgies catholiques et s'engage à défendre ses convictions chrétiennes aux yeux du public. Erst kürzlich war er in Rom bei einer Tagung katholischer Parlamentarier zugegen. Toutefois, en matière de politique migratoire, la Hongrie a fait l'objet de nombreuses critiques à l'égard de la ligne du pape - non pas de la part du gouvernement lui-même, mais de sa propre population. 

Les spéculations médiatiques sur les relations entre le Vatican et l'État hongrois ne devraient pas permettre d'asseoir la crédibilité du Congrès et des affaires papales, comme le souhaitent les organisateurs. C'est pourquoi une chose a été mentionnée : pendant les préparatifs, vingt-cinq personnalités du monde de la culture et de la science ont eu la possibilité de montrer leur foi en tant que " défenseurs " pendant l'événement. Au début de la messe papale, sur la Budapester Heldenplatz, a lieu un double concert, au cours duquel les musiciens interprètent leur dévotion à Jésus-Christ. La croix missionnaire, qui était à l'origine destinée à la mission de 2007, a été décorée d'une croix en forme de croix et de plusieurs reliques de pèlerins hongrois et de personnes ayant fait preuve d'abnégation et a été apportée dans le pays.

Une signification particulière de l'hymne du congrès est qu'il indique qu'un congrès mondial eucharistique s'est tenu à Budapest dès 1938. Il a été décidé d'utiliser l'hymne maudit, sinon avec une orchestration moderne. En mai 1938, cependant, un ancien pape se rend dans la capitale hongroise. Il s'agit de feu le pape Pie XII, qui s'adresse au cardinal du Vatican, Eugenio Pacelli. - die Eröffnungsrede. Ces dernières années, il est devenu un "torero" contre le communisme et le national-socialisme en Hongrie.Quelques années avant la Seconde Guerre mondiale, ce changement d'attitude radical a été clairement bouleversé par des conflits politiques : À court terme, Adolf Hitler avait introduit un visa spécial pour tous les Allemands qui souhaitaient se rendre en Hongrie au moment du Congrès, afin d'empêcher la participation de l'Église catholique allemande. Da nur zwei Monate vor Kongressbeginn zudem der "Anschluss" Österreichs an Deutschland stattfand, galt dies auch für die österreichischen Katholiken, die zuvor in großer Zahl erwartet worden waren. En fin de compte, cependant, 50 000 visiteurs internationaux se sont tout de même rendus à Budapest, et plusieurs centaines de milliers de personnes ont été envoyées aux célébrations après les célébrations. Plus de 75 000 personnes se sont déjà inscrites pour l'événement papal actuel, et de nombreux autres groupes seront formés.

L'auteurDaniela Sziklai

En collaboration avec
Voulez-vous des informations indépendantes, véridiques et pertinentes ?

Cher lecteur, Omnes rend compte avec rigueur et profondeur de l'actualité religieuse. Nous faisons un travail d'investigation qui permet au lecteur d'acquérir des critères sur les événements et les histoires qui se produisent dans la sphère catholique et dans l'Église. Nous avons des signatures vedettes et des correspondants à Rome qui nous aident à faire ressortir les informations de fond du bruit médiatique, avec une distance et une indépendance idéologiques.

Pour faire face aux nouveaux défis d'un paysage médiatique en mutation et d'une réalité qui demande réflexion, nous avons besoin de votre soutien.

En collaboration avec
Plus sur Omnes
Bulletin d'information La Brújula Laissez-nous votre adresse e-mail et recevez chaque semaine les dernières nouvelles traitées d'un point de vue catholique.