Amérique

Mgr García Ibáñez : "Le peuple cubain aspire à connaître Dieu davantage".

Omnes-3 juillet 2017-Temps de lecture : 2 minutes

L'archevêque de Santiago de Cuba, Monseigneur García Ibáñez (Guantánamo, 1945), est un ingénieur de l'Université de La Havane et est prêtre depuis 1985. Depuis 2009, il préside la Conférence épiscopale de Cuba, avec laquelle il s'est récemment rendu à Rome pour la visite du Vatican. ad limina Le pape François. Il assure que le Saint-Père "est très proche de nous". y "très bien informé"..

Rafael Miner

Il y a beaucoup de bruit autour de Cuba. Surtout politique. Cependant, l'Église poursuit sa route et les évêques cubains étaient avec le pape François il y a quelques semaines lors de sa visite à Cuba. ad limina. A son retour sur l'île, Palabra a localisé à Madrid Monseigneur Dionisio García Ibáñez, président de la Conférence des évêques catholiques de Cuba depuis 2009, qui a reçu trois papes à Cuba en tant qu'évêque : Saint Jean-Paul II (1998), Benoît XVI (2012) et François (2015).

Le bref entretien porte sur la visite à Rome, mais aussi sur des aspects qui ne sont pas habituellement abordés lorsqu'on parle de Cuba, par exemple la foi du peuple cubain.

Monseigneur, que leur a dit le pape ?

-La visite ad limina peut être qualifiée de très bonne. Nous avons trouvé le Pape très bien préparé, très bien informé sur les questions que nous avions abordées avec lui, et très cordial. Nous lui avons librement fait part de nombreuses préoccupations, mais surtout nous l'avons informé encore davantage. La visite a commencé par une retraite spirituelle, car il ne s'agit pas seulement de se voir et de faire des rapports. C'est ce que fait toute entreprise. Nous l'avons vu très accueillant, proche, comme il l'était avec nous lors de sa visite à Cuba, au Sanctuaire de la Virgen de la Caridad del Cobre. Pour nous, il est très important de partager les expériences de notre église avec le pasteur de l'Église universelle.

Vous avez fait référence à la Virgen de la Caridad del Cobre. Vous avez également reçu Benoît XI, comme archevêque de Santiago. Et vous avez parlé de la dévotion du peuple cubain à la Vierge avec de belles paroles.

-Oui, je lui ai dit que cette petite image devant laquelle il est venu en pèlerinage nous accompagne depuis 400 ans. Catholiques et non-catholiques, croyants et non-croyants, viennent à son sanctuaire parce qu'en elle nous découvrons l'amour de Dieu pour nous, ou parce que nous découvrons qu'elle est présente depuis les origines de notre nation.

Pouvez-vous nous parler de la foi du peuple cubain ?

-Le peuple cubain est un peuple croyant. On peut dire que toutes les années où nous avons eu de fortes limitations pour la vie de l'Église, pour la pratique de la foi, n'ont pas mis fin à leur religiosité.....

Lire la suite
En collaboration avec
Voulez-vous des informations indépendantes, véridiques et pertinentes ?

Cher lecteur, Omnes rend compte avec rigueur et profondeur de l'actualité religieuse. Nous faisons un travail d'investigation qui permet au lecteur d'acquérir des critères sur les événements et les histoires qui se produisent dans la sphère catholique et dans l'Église. Nous avons des signatures vedettes et des correspondants à Rome qui nous aident à faire ressortir les informations de fond du bruit médiatique, avec une distance et une indépendance idéologiques.

Pour faire face aux nouveaux défis d'un paysage médiatique en mutation et d'une réalité qui demande réflexion, nous avons besoin de votre soutien.

En collaboration avec
Plus sur Omnes
Bulletin d'information La Brújula Laissez-nous votre adresse e-mail et recevez chaque semaine les dernières nouvelles traitées d'un point de vue catholique.