Vatican

Un monument à la miséricorde dans chaque diocèse pour rappeler le Jubilé

Giovanni Tridente-13 de mai de 2016-Temps de lecture : 2 minutes

Un "monument" à la miséricorde dans chaque diocèse, comme rappel vivant du Jubilé : c'est le souhait que le Pape François a confié aux fidèles à l'issue de la Veillée de prière avec les adeptes de la spiritualité de la Miséricorde Divine, célébrée le 2 avril à l'occasion du sagrato de la basilique Saint-Pierre. 

- Giovanni Tridente, Roma

L'idée, qui doit être clarifiée avec les évêques, est de construire, là où c'est possible, des œuvres structurelles où la miséricorde est vécue, comme un hôpital, une maison pour personnes âgées, une maison familiale pour enfants abandonnés, une école là où c'est nécessaire, une communauté pour la récupération des toxicomanes... comme initiative concrète et signe de l'Année Sainte.

Le Saint-Père lui-même, dans son discours à la Veillée, a évoqué le fait que Dieu ne se lasse pas d'exprimer sa miséricorde, "et nous ne devrions jamais prendre l'habitude de le recevoir, de le chercher et de le désirer".. La célébration de cette année a été très fructueuse, car elle a coïncidé avec le onzième anniversaire de la naissance au ciel de saint Jean-Paul II, qui, en tant que pape, a institué le "dimanche de la miséricorde divine" en réponse à une demande de sainte Faustine Kowalska.

Se référant à "tant de visages que Dieu assume par sa miséricorde, le Pape a parlé du fait que "c'est toujours quelque chose de nouveau qui provoque l'admiration et l'émerveillement".. La miséricorde, a-t-il ajouté, exprime "avant tout, la proximité de Dieu avec son peuple".dont "se manifeste principalement par l'aide et la protection". et donc comme une attitude de "tendresse".: "un mot presque oublié et dont le monde - nous tous - a besoin aujourd'hui".. Certes, la facilité avec laquelle il est possible de parler de la miséricorde correspond à une demande plus engagée de "pour être les témoins de cette miséricorde dans le concret"..

Parmi les autres visages de la miséricorde, le Saint-Père a également souligné la compassion et le partage. "comme compassion et communication" : "Celui qui la reçoit le plus est le plus appelé à l'offrir, à la communiquer ; elle ne peut être gardée cachée ou conservée pour lui seul".. D'un autre côté, "sait comment regarder dans les yeux de chaque personne".qui lui est précieux car il est unique. Ce dynamisme miséricordieux est également quelque chose qui "ne peut jamais nous laisser tranquille".mais pas de quoi avoir peur.

Lors de la Sainte Messe célébrée le jour suivant sur les sagrato de la basilique Saint-Pierre, le pape François a invité les fidèles à "lire et relire". l'Évangile, "le livre de la miséricorde de Dieu".qui reste ouverte et dans laquelle chacun devra continuer à écrire "les signes des disciples du Christ, gestes concrets d'amour, qui sont le meilleur témoignage de la miséricorde".. Le pape nous a invités à être prudents dans notre vie quotidienne. "lutte intérieure entre le cœur fermé et l'appel de l'amour à ouvrir les portes fermées et à sortir de soi".. A cet égard, il convient de regarder l'exemple du Christ, qui, après avoir traversé "Les portes fermées du péché, de la mort et de l'enfer, il veut aussi entrer en chacun de nous pour ouvrir en grand les portes fermées du cœur"..

"De nombreuses personnes demandent à être entendues et comprises".a ajouté le Saint-Père. C'est pourquoi "l'Évangile de la miséricorde, pour le proclamer et l'écrire dans la vie". besoins "des personnes au cœur patient et ouvert".et tant d'autres. "bons samaritains" qui connaissent la compassion et le silence face au mystère du frère et de la sœur ; il appelle à des serviteurs généreux et joyeux qui aiment gratuitement sans rien attendre en retour"..

Lire la suite
En collaboration avec
Voulez-vous des informations indépendantes, véridiques et pertinentes ?

Cher lecteur, Omnes rend compte avec rigueur et profondeur de l'actualité religieuse. Nous faisons un travail d'investigation qui permet au lecteur d'acquérir des critères sur les événements et les histoires qui se produisent dans la sphère catholique et dans l'Église. Nous avons des signatures vedettes et des correspondants à Rome qui nous aident à faire ressortir les informations de fond du bruit médiatique, avec une distance et une indépendance idéologiques.

Pour faire face aux nouveaux défis d'un paysage médiatique en mutation et d'une réalité qui demande réflexion, nous avons besoin de votre soutien.

En collaboration avec
Bulletin d'information La Brújula Laissez-nous votre adresse e-mail et recevez chaque semaine les dernières nouvelles traitées d'un point de vue catholique.