Espagne

Les milléniaux défendent la vie

Omnes-1er mai 2018-Temps de lecture : 2 minutes

Plus de 500 associations et organisations participent à cette journée pour marquer la Journée internationale de la vie.

Texte - Fernando Serrano

"Les jeunes se préoccupent de choses importantes. Ce n'est pas un problème d'idéologies politiques, ça vient de l'intérieur.", a déclaré Marta Páramo, porte-parole de la Marche Oui à la vie 2018, qui s'est déroulée à Madrid le samedi 15 avril.

Cette défense de la vie que Marta Páramo appelle de ses vœux ne concerne pas seulement ceux qui ne sont pas encore nés, mais aussi "...ceux qui ne sont pas encore nés".la dignité de toutes les personnes, quelles que soient leurs capacités physiques et intellectuelles, doit être défendue, car toutes les personnes contribuent à la vie des autres et à l'amélioration de la société.".

Le président de la Fundación Más Vida, Álvaro Ortega, souligne que ".Les Millennials se réveillent, nous ne voulons pas imiter la génération précédente. Nous défendrons la vie dès le moment de la conception.".

Marta Páramo souligne le rôle fondamental des jeunes dans la société actuelle et la nécessité pour "...les jeunes de jouer un rôle clé dans la société d'aujourd'hui".tous ceux qui sont attachés à la vie le montreront et montreront leur visage, non seulement le jour de la marche, mais aussi dans leur vie quotidienne, en défendant la dignité de toutes les personnes. Nous voulons faire prendre conscience à tous que la vie est quelque chose qui compte vraiment pour nous. Nous, les jeunes, sommes engagés dans la société pour défendre la vie.".

Le premier des droits

La présidente de la Fédération espagnole des associations pro-vie, Alicia Latorre, a expliqué que cette loi vise à défendre le premier des droits : "La marche a célébré le premier des droits de l'homme, qui est le droit à la vie.".

Dans cet appel social en faveur de la vie, Latorre a expliqué que ".Nous demandons l'engagement de la science, des politiques et de la société dans son ensemble à ne pas permettre qu'un être humain, quel que soit son âge ou son état, soit détruit, sous-évalué ou commercialisé".

Amaya Azcona, directrice générale de la Fondation REDMADRE, va dans le même sens : "Le manque de protection de la vie dans notre législation et l'indifférence de la société à son égard nous incitent, d'une part, à manifester publiquement la dignité de toute vie humaine au-delà de ses capacités et de ses situations spécifiques et, d'autre part, à appeler tous les acteurs concernés à œuvrer pour la défense de la vie.".

Éduquer pour accueillir le don de la vie

"Éduquer pour accueillir le don de la vie" est la devise avec laquelle la Journée pour la vie a été célébrée le 9 avril, en la solennité de l'Annonciation du Seigneur. La sous-commission épiscopale pour la famille et la défense de la vie de la Conférence des évêques a rappelé dans son message que "le Magistère de l'Église nous invite à recevoir le don de la vie, à en prendre conscience. Nous ne pouvons pas la considérer comme acquise, mais plutôt réfléchir à sa signification et l'accueillir de manière responsable. Nous devons réfléchir à la vie comme à un don afin de comprendre comment nous guidons nos propres vies.".

Lire la suite
En collaboration avec
Voulez-vous des informations indépendantes, véridiques et pertinentes ?

Cher lecteur, Omnes rend compte avec rigueur et profondeur de l'actualité religieuse. Nous faisons un travail d'investigation qui permet au lecteur d'acquérir des critères sur les événements et les histoires qui se produisent dans la sphère catholique et dans l'Église. Nous avons des signatures vedettes et des correspondants à Rome qui nous aident à faire ressortir les informations de fond du bruit médiatique, avec une distance et une indépendance idéologiques.

Pour faire face aux nouveaux défis d'un paysage médiatique en mutation et d'une réalité qui demande réflexion, nous avons besoin de votre soutien.

En collaboration avec
Bulletin d'information La Brújula Laissez-nous votre adresse e-mail et recevez chaque semaine les dernières nouvelles traitées d'un point de vue catholique.