Amérique

Sanctuaires mariaux aux États-Unis. Mosaïque de dédicaces

Près de deux cents sanctuaires dédiés à la Vierge Marie parsèment le sol américain. La plus ancienne, Notre-Dame de La Leche. A Washington, l'Immaculée Conception.

Juan Vélez-2 décembre 2017-Temps de lecture : 3 minutes
Prêtres du sanctuaire de l'Immaculée Conception, Washington, DC.

 

En plus de la télévision et de la radio, et des actes de culte marial dans les paroisses, les sanctuaires mariaux aux États-Unis, comme dans d'autres parties du monde, offrent des espaces de prière spéciale et de rencontre avec Dieu. Il existe actuellement environ deux cents sanctuaires mariaux aux États-Unis. Ils varient en âge, en taille et en fréquentation. La plus ancienne est probablement celle de Our Lady of La Leche à St. Augustine, en Floride. À la Mission Nombre de Dios dans la ville de St. Augustine, fondée en 1565, la dévotion à la Vierge sous le nom de La Leche est apparue au début du 16e siècle.

Le beau et grand sanctuaire de l'Immaculée Conception de la Vierge Marie, dont la construction a été achevée en 1959, est situé dans la capitale du pays. L'église contient plus de soixante-dix chapelles, chacune avec une mosaïque représentant une invocation différente de la Vierge Marie. Une grande mosaïque représentant Jésus en tant que Seigneur (pantocrator) préside l'abside. Tout au long de l'année, de nombreux pèlerinages ont lieu dans ce sanctuaire.

Le sanctuaire de Notre-Dame de Guadalupe à Chicago remonte à 1986, lorsque les fidèles ont cherché un lieu pour honorer la Vierge de Guadalupe d'une manière particulière. En 2013, le cardinal Francis George a approuvé l'installation actuelle comme sanctuaire marial. Chaque année, environ un million de personnes se rendent au sanctuaire pour prier la Mère de Dieu. Il y a beaucoup de messes et de nombreux fidèles se confessent. Pendant l'octave de l'Assomption, il y a une fête appelée le La Guadeloupe en étéLe festival est très fréquenté. Comme on peut s'y attendre, le grand événement de l'année est la fête de la Vierge de Guadalupe, le 12 décembre.

Guadeloupe

L'amour de la Vierge pour les indigènes du Mexique et le peuple mexicain dans son ensemble a laissé une trace indélébile. L'histoire des apparitions de Juan Diego et l'image miraculeuse qui est restée dans sa tilma continuent de captiver l'imagination des gens. Le récit de l'apparition comprend les paroles de la Vierge : "Je ne suis pas là, qui est ta mère ?". Il s'agit d'un message d'aide maternelle qui s'adresse à tous les peuples, et il existe des sanctuaires et des paroisses consacrés à ce message en divers endroits des États-Unis. Parmi eux, le sanctuaire de la Vierge de Guadalupe à La Crosse, dans le Wisconsin. Un autre sanctuaire portant le même titre a été ouvert à Denver.

Czestochowa

La Mère de Dieu est apparue dans de nombreuses régions du monde. Et ces titres sont également honorés dans divers sanctuaires aux États-Unis. L'un d'eux est Our Lady of Snow, situé à Belleview, dans l'Illinois. Environ un million de personnes se rendent en pèlerinage dans ce sanctuaire chaque année.  

En dehors de Philadelphie, Notre-Dame de Czestochowa est vénérée dans un sanctuaire du même nom. C'est un autre lieu de pèlerinage important qui indique comment l'amour pour la Mère de Dieu est né dans tous les peuples d'Amérique du Nord. Bien que les descendants du Mexique et de l'Amérique latine aient généralement une plus grande dévotion envers Marie, les Polonais gardent leur caractère marial vivant d'une manière particulière. En Yougoslavie, par contre, il existe un lieu de pèlerinage, Medjugorje. Dans ce pays, des groupes de pèlerins s'y rendent, beaucoup se confessent et font état de conversions spirituelles. C'est frappant.

Conversions

Le Concile Vatican II et les pontifes de la seconde moitié du vingtième siècle nous ont appelés à une rencontre renouvelée avec la personne de Jésus-Christ. Comme l'ont expliqué les saints, dont le bienheureux John Henry Newman, les dogmes mariaux trouvent leur origine dans la personne du Christ et renforcent notre foi dans le Fils de Dieu. L'Immaculée Conception, par exemple, met en évidence la divinité du Christ et la sainteté de Dieu. Dans les sanctuaires mariaux, il semble plus facile de se convertir et d'avoir recours au sacrement de la réconciliation. Comme le soulignait saint Louis Grigñon de Monfort et, des siècles plus tard, saint Josémaria Escriva, la Sainte Vierge nous conduit toujours à Jésus. Son conseil était le suivant : "On va toujours à Jésus et on "revient" par Marie." (Camino, 495).

L'auteurJuan Vélez

Chicago (États-Unis)

En collaboration avec
Voulez-vous des informations indépendantes, véridiques et pertinentes ?

Cher lecteur, Omnes rend compte avec rigueur et profondeur de l'actualité religieuse. Nous faisons un travail d'investigation qui permet au lecteur d'acquérir des critères sur les événements et les histoires qui se produisent dans la sphère catholique et dans l'Église. Nous avons des signatures vedettes et des correspondants à Rome qui nous aident à faire ressortir les informations de fond du bruit médiatique, avec une distance et une indépendance idéologiques.

Pour faire face aux nouveaux défis d'un paysage médiatique en mutation et d'une réalité qui demande réflexion, nous avons besoin de votre soutien.

En collaboration avec
Plus sur Omnes
Bulletin d'information La Brújula Laissez-nous votre adresse e-mail et recevez chaque semaine les dernières nouvelles traitées d'un point de vue catholique.