Vatican

Les dix pétitions que le pape François a confiées à l'Immaculée Conception durant son pontificat

Ce 8 décembre 2022, c'est la dixième fois que le pape François reviendra au pied de la statue de l'Immaculée Conception, sur la Piazza di Spagna à Rome, pour un acte de vénération. Un rendez-vous qu'il n'a pas voulu manquer, même dans les moments les plus sombres de la pandémie, ces deux dernières années, changeant la modalité et se présentant ensuite à la Vierge seule, au petit matin, en privé.

Giovanni Tridente-8 décembre 2022-Temps de lecture : 5 minutes
pape immaculé

Cette année, la tradition a été reprise et, pour accueillir le pape François, de nombreux pèlerins et malades ont entouré la place de manière ordonnée, comme dans une grande étreinte, le long des côtés de la place historique Mignanelli, qui est également dominée par le majestueux bâtiment qui abrite l'ambassade d'Espagne auprès du Saint-Siège.

À cette occasion, il nous semble intéressant de passer en revue les pétitions de louange que le Souverain Pontife a adressées à la Vierge Marie jusqu'à présent, le jour où nous célébrons son Immaculée Conception, un dogme de l'Église établi par Pie IX le 8 décembre il y a 168 ans (1854) avec la bulle Ineffabilis Deus.

2022 - L'amour filial de ceux qui aspirent à l'espoir et à la consolation.

Dans la prière de cette année, qui a suivi la visite plus que centenaire à la basilique de Santa Maria Maggiore devant l'icône du Salus Populi Romani, le pape François a commencé par rappeler les nombreuses "fleurs invisibles" que sont les invocations et supplications souvent silencieuses, étouffées ou cachées des fidèles à la Vierge Immaculée. Et il a dit de porter aux pieds de la Vierge "l'amour filial" de ceux qui aspirent à l'espoir et à la consolation, "les sourires des enfants" ; "la gratitude des personnes âgées et des vieillards", "les soucis des familles", "les rêves et les angoisses des jeunes", qui souffrent d'une culture riche en choses mais pauvre en valeurs... La référence à l'Ukraine et au peuple tourmenté qui implore la paix était inévitable. L'espoir final est que la haine vaincra l'amour, le mensonge vaincra la vérité, l'offense vaincra le pardon et la guerre vaincra la paix.

2021 - Guérir et soigner les maladies, les guerres et les crises climatiques

L'année dernière, alors que les restrictions étaient toujours en vigueur en raison de l'urgence sanitaire, le pape François s'est rendu sur la place en privé vers 6 heures du matin, déposant une corbeille de roses blanches à la base de la colonne soutenant la Vierge Marie. La prière qu'il a adressée à cette occasion était - selon le récit du directeur du Bureau de presse du Saint-Siège - "pour le miracle de la guérison, pour les nombreux malades ; de la guérison, pour les personnes qui souffrent durement des guerres et de la crise climatique ; et de la conversion, pour qu'il fasse fondre les cœurs de pierre de ceux qui construisent des murs pour garder la douleur des autres loin d'eux-mêmes".

2020 - Pour ceux qui sont frappés par le découragement

L'année précédente, en 2020, il pleuvait pour tenir compagnie au souverain pontife sur une place tout aussi déserte ; le Saint-Siège avait d'abord annoncé que l'acte n'aurait pas lieu, aussi la surprise a-t-elle été grande lorsque, quelques heures plus tard, on a appris que le pape n'avait pas manqué le rendez-vous. Dans les circonstances de la période pandémique la plus grave, la prière de louange s'est référée à tous ceux qui, dans la ville de Rome et dans le monde entier, sont "affligés par la maladie et le découragement". Après la Place d'Espagne, le pape s'est rendu à Sainte-Marie-Majeure, où il a célébré une messe dans la chapelle de la Crèche.

2019 - Libéré des dépendances les plus féroces et des attachements les plus criminels.

La prière récitée en 2019 contenait une référence explicite aux nombreux types de "corruption", qui sont bien plus dangereux que d'être des pécheurs qui se repentent ensuite, car lorsqu'elle affecte le cœur, la corruption représente "le plus grave danger" : "les mauvaises intentions et l'égoïsme mesquin". Cependant, la demande d'intercession du Pape se réfère à la ligne de vie qui, à travers Marie, peut atteindre ceux qui sont opprimés par la méfiance à cause du péché, afin que même dans les ténèbres les plus épaisses brille toujours "un rayon de la lumière du Christ ressuscité", qui brise les chaînes du mal et libère des dépendances les plus féroces et des liens les plus criminels.

2018 - Expérimenter la douce joie de l'évangélisation

Que les soins de chacun puissent rendre la ville "plus belle et habitable pour tous" et que ceux qui occupent des postes à responsabilité puissent recevoir "sagesse, prévoyance, esprit de service et de collaboration". La prière pour 2018 est dédiée à Rome et à son diocèse, avec une attention particulière aux curés, aux consacrés et aux collaborateurs laïcs, afin que tous puissent expérimenter "la douce joie d'évangéliser". Le Pape prie également la Vierge Immaculée d'être proche de ceux qui, non seulement à Rome, mais aussi en Italie et dans le monde entier, vivent dans des situations de marginalisation et d'indifférence.

2017 - Se débarrasser de sa fierté et de son arrogance

À l'occasion de la cinquième vénération de Notre-Dame de la Place d'Espagne par le Saint-Père, il a été demandé de soutenir la capacité à développer des "anticorps" contre des virus tels que l'indifférence, la "grossièreté civique", la "peur de la différence et de l'étranger", le transformisme déguisé en transgression et l'exploitation des hommes et des femmes. L'aide consiste aussi à nous dépouiller de notre orgueil et de notre arrogance "pour nous reconnaître tels que nous sommes vraiment : petits et pauvres pécheurs, mais tes enfants".

2016 - Proche des enfants, des familles, des travailleurs, des perdus et des méprisés

Au centre de la prière de 2016 se trouvent les enfants - seuls, abandonnés, trompés et exploités -, les familles - qui sont occupées mais qui souffrent aussi de la fatigue de tant de problèmes -, les travailleurs - aussi bien ceux qui en ont que ceux qui l'ont perdu ou ne peuvent le trouver. Nous devons apprendre à regarder tout le monde "avec respect et gratitude, sans intérêts égoïstes ni hypocrisie", mais aussi à toucher avec tendresse les pauvres, les malades, les méprisés, les perdus, les solitaires. L'aide de Marie consiste à s'engager "à se renouveler, à renouveler cette ville et le monde entier".

2015 - La victoire de la Miséricorde Divine sur le péché

"En regardant vers toi, Mère Immaculée, nous reconnaissons la victoire de la miséricorde divine sur le péché et toutes ses conséquences" est l'invocation pour 2015, où le Pape espère la renaissance de l'espérance en une vie meilleure pour tous et la libération de "l'esclavage, du ressentiment et de la peur", confiants dans la proximité de la Vierge, qui accompagne, est proche et soutient ses enfants dans chaque difficulté.

2014 - Apprendre à aller à contre-courant

Que l'humanité se libère de tout esclavage spirituel et matériel afin que "le dessein salvifique de Dieu prévale dans les cœurs et dans les événements", telle est l'invocation que le Pape François a adressée lors de la seconde visite à la Vierge de la Place d'Espagne. À cette occasion, il avait déjà parlé de surmonter l'orgueil, de devenir miséricordieux envers les frères et sœurs, d'apprendre à "aller à contre-courant" : se rendre, se taire, se libérer du superflu, écouter et "faire place à la beauté de Dieu, source de la vraie joie".

2013 - Éveiller un désir renouvelé de sainteté

Neuf mois après le début du pontificat, le premier acte de vénération rappelle le "désir de sainteté" que la Vierge Marie suscite chez ses enfants, afin qu'ils sachent faire naître "la splendeur de la vérité", faire résonner "le chant de la charité", rendre présente "la beauté de l'Évangile" à travers des cœurs habités par "la pureté et la chasteté". Qu'ils ne soient pas indifférents aux cris des pauvres, à la souffrance des malades, à la solitude des personnes âgées, à la fragilité des enfants, et que "toute vie humaine soit aimée et vénérée par nous tous".

En collaboration avec
Voulez-vous des informations indépendantes, véridiques et pertinentes ?

Cher lecteur, Omnes rend compte avec rigueur et profondeur de l'actualité religieuse. Nous faisons un travail d'investigation qui permet au lecteur d'acquérir des critères sur les événements et les histoires qui se produisent dans la sphère catholique et dans l'Église. Nous avons des signatures vedettes et des correspondants à Rome qui nous aident à faire ressortir les informations de fond du bruit médiatique, avec une distance et une indépendance idéologiques.

Pour faire face aux nouveaux défis d'un paysage médiatique en mutation et d'une réalité qui demande réflexion, nous avons besoin de votre soutien.

En collaboration avec
Bulletin d'information La Brújula Laissez-nous votre adresse e-mail et recevez chaque semaine les dernières nouvelles traitées d'un point de vue catholique.