Vatican

Le pape à l'Angélus : "L'humilité est le secret de Marie".

Le pape François a commenté l'humilité de la Vierge Marie lors de l'Angélus du dimanche de l'Assomption, comme une vertu par laquelle Dieu l'a regardée.

David Fernández Alonso-15 août 2021-Temps de lecture : 3 minutes
l'angelus du pape

Photo : ©2021 Catholic News Service / Conférence des évêques catholiques des États-Unis.

Le Pape François, en ce dimanche, solennité de l'Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie au Ciel, s'est attardé sur le Magnificat, qui souligne le passage de l'Évangile de la messe. "Cet hymne de louange, a-t-il commencé après avoir prié l'Angélus depuis la fenêtre de la place Saint-Pierre, est comme une "photographie" de la Mère de Dieu. Marie " se réjouit en Dieu, parce qu'elle a regardé la humilité de sa servante" (cf. Lc 1,47-48)".

"L'humilité est le secret de Marie", a souligné le pape. " C'est l'humilité qui a attiré le regard de Dieu sur elle. L'œil humain recherche la grandeur et est ébloui par ce qui est ostentatoire. Dieu, en revanche, ne regarde pas les apparences, mais le cœur (cf. 1 Sam 16,7) et aime l'humilité. Aujourd'hui, en regardant Marie Assunta, nous pouvons dire que l'humilité est le chemin qui mène au Ciel. Le mot "humilité" vient du latin "humildad". humusqui signifie "terre". C'est un paradoxe : pour atteindre les hauteurs, le Ciel, il faut rester bas, comme la terre. Jésus enseigne : " Celui qui s'abaisse sera élevé " (Lc 14,11). Dieu ne nous exalte pas par nos dons, nos richesses ou nos capacités, mais par l'humilité. Dieu relève ceux qui s'humilient, ceux qui servent. En effet, Marie ne s'attribue pas d'autre "titre" que celui de servante : elle est "la servante du Seigneur" (Lc 1,38). Il ne dit rien de plus sur lui-même, il ne cherche rien de plus pour lui-même".

"Ainsi, a-t-il poursuivi, aujourd'hui nous pouvons nous demander : comment est mon humilité ? Est-ce que je cherche à être reconnu par les autres, à m'affirmer et à être loué, ou est-ce que je pense à servir ? Est-ce que je sais écouter, comme Marie, ou est-ce que je veux seulement parler et recevoir de l'attention ? Est-ce que je sais me taire, comme Marie, ou est-ce que je suis toujours en train de bavarder ? Est-ce que je sais prendre du recul, désamorcer les bagarres et les disputes, ou est-ce que je cherche seulement à me distinguer ?".

"Marie, dans sa petitesse, conquiert d'abord les cieux. Le secret de son succès réside précisément dans le fait qu'elle se reconnaît comme petite, nécessiteuse. Avec Dieu, seuls ceux qui se reconnaissent comme rien sont capables de tout recevoir. Seul celui qui se vide de lui-même est rempli par Lui. Et Marie est " pleine de grâce " (v. 28) précisément à cause de son humilité. Pour nous aussi, l'humilité est le point de départ, le début de notre foi. Il est essentiel d'être pauvre en esprit, c'est-à-dire d'avoir besoin de Dieu. Celui qui est imbu de lui-même ne laisse pas de place à Dieu, mais celui qui reste humble permet au Seigneur d'accomplir de grandes choses (cf. v. 49)".

Se référant à la littérature italienne classique, le Pape a fait remarquer que "le poète Dante fait référence à la Vierge Marie comme étant "humble et plus élevée qu'une créature" (Paradis XXXIII, 2). Il est beau de penser que la créature la plus humble et la plus élevée de l'histoire, la première à conquérir les cieux de tout son être, corps et âme, a passé sa vie principalement à l'intérieur, dans l'ordinaire. Les jours de la Pleine de Grâce n'étaient pas très impressionnants. Ils se suivaient souvent en silence : extérieurement, rien d'extraordinaire. Mais le regard de Dieu est toujours resté sur elle, admirant son humilité, sa disponibilité, la beauté de son cœur, vierge de tout péché.

"C'est un grand message d'espoir pour nous ; pour vous, qui vivez les mêmes parcours épuisants et souvent difficiles. Marie vous rappelle aujourd'hui que Dieu vous appelle aussi à cette destinée de gloire. Ce ne sont pas de jolis mots. Il ne s'agit pas d'un happy end artificiel, d'une illusion pieuse ou d'une fausse consolation. Non, c'est la pure réalité, vivante et vraie comme la Vierge assumée au Ciel. Fêtons-la aujourd'hui avec l'amour des enfants, animés par l'espoir d'être un jour avec elle au Ciel".

Enfin, François a conclu en disant que maintenant "nous la prions, afin qu'elle nous accompagne sur la route qui mène de la terre au ciel. Qu'elle nous rappelle que le secret du voyage est contenu dans le mot humilité. Et que la petitesse et le service sont les secrets pour atteindre le but".

Lire la suite
En collaboration avec
Voulez-vous des informations indépendantes, véridiques et pertinentes ?

Cher lecteur, Omnes rend compte avec rigueur et profondeur de l'actualité religieuse. Nous faisons un travail d'investigation qui permet au lecteur d'acquérir des critères sur les événements et les histoires qui se produisent dans la sphère catholique et dans l'Église. Nous avons des signatures vedettes et des correspondants à Rome qui nous aident à faire ressortir les informations de fond du bruit médiatique, avec une distance et une indépendance idéologiques.

Pour faire face aux nouveaux défis d'un paysage médiatique en mutation et d'une réalité qui demande réflexion, nous avons besoin de votre soutien.

En collaboration avec
Plus sur Omnes
Bulletin d'information La Brújula Laissez-nous votre adresse e-mail et recevez chaque semaine les dernières nouvelles traitées d'un point de vue catholique.