Expériences

Mgr Juan del Río : "Les militaires ont une religiosité naturelle innée".

Omnes-17 juin 2016-Temps de lecture : 2 minutes

Le Service d'assistance religieuse aux forces armées espagnoles (SARFAS) a fêté son 25e anniversaire. Le Séminaire militaire a également célébré son cinquième anniversaire le 18 avril. L'archevêque militaire, Monseigneur Juan del Río, explique la tâche spécifique de son archevêché pour garantir l'assistance religieuse aux soldats, aux policiers et à leurs familles.

Henry Carlier

Dans le cadre du 25e anniversaire de SARFAS et du Séminaire militaire, une rencontre émouvante a eu lieu le 16 avril à l'Archevêché militaire, en présence des recteurs, formateurs et prêtres qui sont passés par le Séminaire militaire au cours de ses vingt-cinq années d'existence. La réunion a rendu hommage au cardinal José Manuel Estepa Llaurens, qui a créé le séminaire militaire et a également été l'un des rédacteurs de la Constitution apostolique de l'archevêché de Cordoue. Spirituali militum curae.

Cette Constitution, qui régit l'assistance spirituelle aux militaires par le biais des ordinariats militaires, a été signée par saint Jean-Paul II le 21 avril 1986.

Le 17 avril, coïncidant avec la Journée mondiale de prière pour les vocations, Mgr del Río a présidé l'ordination d'un nouveau prêtre militaire.

Nous nous sommes entretenus avec le chef de cette circonscription ecclésiastique, Mgr Juan del Río, au sujet de SARFAS, du séminaire militaire et du travail pastoral particulier réalisé par l'archevêché militaire. Il nous reçoit dans son bureau de la Calle del Nuncio, où se trouve une grande image de la Macarena qui indique le passé sévillan de l'archevêque, confirmé par son net accent andalou.

Qu'est-ce que SARFAS ?
Il s'agit du Service d'Assistance Religieuse aux Forces Armées. Il a été créé par le décret royal 1145 du 7 septembre 1990 et met en œuvre l'accord entre le Saint-Siège et l'État espagnol sur l'assistance religieuse aux forces armées du 3 janvier 1979.

L'archevêché militaire fournit la partie de ce service qui assiste religieusement et spirituellement les membres catholiques des forces armées et de la police.

Quelle est la nouveauté de SARFAS par rapport à la configuration de l'ancien corps ecclésiastique de l'armée ?
-SARFAS est le fruit d'une étape importante qui a été franchie en 1990 lorsque les anciens aumôniers du corps ecclésiastique, alors militaires, sont passés à une nouvelle configuration. Il met davantage l'accent sur les aspects pastoraux de l'aumônier militaire et sur la présence de l'Église catholique dans les forces armées.

En collaboration avec
Voulez-vous des informations indépendantes, véridiques et pertinentes ?

Cher lecteur, Omnes rend compte avec rigueur et profondeur de l'actualité religieuse. Nous faisons un travail d'investigation qui permet au lecteur d'acquérir des critères sur les événements et les histoires qui se produisent dans la sphère catholique et dans l'Église. Nous avons des signatures vedettes et des correspondants à Rome qui nous aident à faire ressortir les informations de fond du bruit médiatique, avec une distance et une indépendance idéologiques.

Pour faire face aux nouveaux défis d'un paysage médiatique en mutation et d'une réalité qui demande réflexion, nous avons besoin de votre soutien.

En collaboration avec
Plus sur Omnes
Bulletin d'information La Brújula Laissez-nous votre adresse e-mail et recevez chaque semaine les dernières nouvelles traitées d'un point de vue catholique.