Actualités

Évangéliser dans les périphéries numériques

Je crois que s'il y a une chose sur laquelle ceux d'entre nous qui se consacrent à l'évangélisation sont d'accord aujourd'hui, c'est que le message du Christ doit aussi être présent dans le monde numérique. Non seulement en tant que système éthique ou iconographique, mais aussi en influençant le mode de vie numérique des utilisateurs.

Hugo Davila-1er janvier 2020-Temps de lecture : 4 minutes
LienBFF

Le défi dans le monde numérique est d'atteindre tout le monde, mais surtout les jeunes. Les réseaux sociaux et les services de messagerie ne sont plus un jeu ou un passe-temps, ils font partie de notre quotidien, et ils façonnent notre approche de la vie plus que nous ne le pensons. Plusieurs initiatives apostoliques ont déjà vu le jour dans ce sens : des textes de l'Évangile, des Pères de l'Église ou des auteurs de spiritualité ; des pages web, des chaînes de podcast; les réseaux de WhatsApp pour la diffusion de contenus chrétiens, etc. 

Mais le défi reste entier : faire adhérer les jeunes à de telles initiatives, ou mieux encore, influencer leur style de vie, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du monde numérique.

L'horizon de la jeunesse

C'est un thème récurrent dans les conversations entre les prêtres qui travaillent directement avec les jeunes et les adolescents : comment les amener à s'engager avec Jésus de manière permanente et pas seulement pendant deux ou trois jours après une expérience émouvante ? fitness ou la méditation transcendantale ?

C'est ce qui m'a conduit à développer une application qui aiderait les jeunes et les adolescents à s'engager avec Jésus par la prière personnelle. Avant d'étudier la théologie, j'avais étudié l'ingénierie électronique et l'informatique. J'ai donc dépoussiéré mes compétences en programmation et, pendant mon temps libre, je me suis lancé dans le développement de l'interface utilisateur de l'UE. application LienBFF.

Le nom m'a été suggéré par un groupe de jeunes après que je leur ai expliqué le concept de l'application que j'allais développer. D'une part, nous voulions une image plus fraîche, qui s'éloigne des stéréotypes que les gens ont des applications confessionnelles, et d'autre part, nous voulions qu'il soit question de LienBFF qui pourraient être au même niveau que les applications de productivité, les sports, etc. Le nom LienBFF fait référence à deux concepts. D'une part, le besoin de se connecter (lien) avec Jésus ; et d'autre part, de découvrir que Jésus est vraiment le meilleur ami (BFF), Meilleur ami pour toujours: meilleur ami pour toujours). 

Le meilleur ami

Derrière les acronymes BFF Il y a beaucoup de choses à couper. Il s'avère qu'aujourd'hui, en raison de la crise de la famille, de nombreux jeunes grandissent dans des foyers dysfonctionnels, ou avec des parents absents pour le travail ou pour toute autre raison. La figure du "meilleur ami" a donc commencé à prendre une force particulière. Les jeunes et les adolescents ont besoin de sentir qu'ils peuvent compter sur un soutien affectif pour prendre des décisions, faire de nouvelles expériences, commettre des erreurs, etc. D'où la figure du "meilleur ami" à qui ils confient leurs affaires personnelles, au point que, pour ne pas le perdre, ils ne le choisissent généralement pas comme petit ami ou petite amie pour un futur mariage. La figure du "meilleur ami" est devenue une entité presque sacrée pour les jeunes et les adolescents. C'est quelqu'un qui me comprend, me réconforte, m'écoute, ne me juge pas et m'aime comme je suis. Les problèmes surviennent lorsque le "meilleur ami" trahit, déçoit ou aggrave la situation au lieu de l'améliorer.

Viser, aider à prier

L'application LienBFF s'est fixé pour objectif d'aider les jeunes à découvrir que leur véritable meilleur ami est Jésus, un meilleur ami à découvrir par la prière personnelle.

Dieu merci, il existe déjà de nombreux auteurs qui ont fait d'excellentes propositions pour permettre aux jeunes de se connecter à Jésus. Celui qui m'a le plus fait réfléchir est celui d'un auteur espagnol, Juan Jolín, qui a écrit un petit livre appelé 3+2. Il s'agit de courts commentaires sur l'évangile du jour, qui sont lus en trois minutes, et de deux minutes pour le silence (d'où le nom 3+2). A la base, le livre 3+2 a suivi la méthodologie de l lectio divinaqui a porté tant de fruits à travers l'histoire. La mauvaise chose était que comme le livre 3+2 était une publication régulière, atteindre un grand nombre de personnes demande un effort que je n'ai pas été en mesure de fournir personnellement. J'ai donc décidé de suivre la méthodologie de la 3+2 à une application et... surprise ! L'idée a fonctionné.

Avant d'arriver à la version actuelle de LienBFFJ'ai pu compter sur les conseils de professionnels du graphisme, du marketing, de l'image de marque et de l'audiovisuel. Il ne fait aucun doute que dans la tâche d'évangélisation, il est nécessaire que les sciences liées à la communication participent. 

Crochet

LienBFF a été bien accueillie. Les commentaires courts et jeunes de l'Évangile sont engageants ; ils ne se contentent pas de commenter le texte, mais suggèrent également à l'utilisateur ce que pourrait être sa conversation avec Jésus. Parallèlement à ces textes, l'application propose également quelques outils supplémentaires, comme un espace permettant de suivre un plan de vie ou un accompagnement spirituel. Il s'agit de faire comprendre que sans projet à long terme et sans constance, il n'est pas possible de trouver ce véritable meilleur ami que nous désirons.

LienBFF est disponible à l'adresse suivante Android y iOSet peut être téléchargé sur la grande majorité des modèles d'appareils. Il occupe peu d'espace, ce qui lui permet de ne pas entrer en conflit avec d'autres applications, plutôt lourdes, comme les jeux vidéo ou la messagerie. Il est actuellement disponible en trois langues : anglais, français et espagnol. En outre, depuis quelques mois, il propose des liens vers des audios produits par des prêtres, tels que 10min avec JésusCommentaires de Luis Zazano.

Personnellement, j'aime les suggestions, surtout lorsqu'elles émanent de jeunes gens. Plusieurs personnes ont écrit pour suggérer l'ajout de contenu ou des modifications qui rendraient l'application plus facile à utiliser.

L'auteurHugo Davila

Aumônier de l'école Citalá (El Salvador)

En collaboration avec
Voulez-vous des informations indépendantes, véridiques et pertinentes ?

Cher lecteur, Omnes rend compte avec rigueur et profondeur de l'actualité religieuse. Nous faisons un travail d'investigation qui permet au lecteur d'acquérir des critères sur les événements et les histoires qui se produisent dans la sphère catholique et dans l'Église. Nous avons des signatures vedettes et des correspondants à Rome qui nous aident à faire ressortir les informations de fond du bruit médiatique, avec une distance et une indépendance idéologiques.

Pour faire face aux nouveaux défis d'un paysage médiatique en mutation et d'une réalité qui demande réflexion, nous avons besoin de votre soutien.

En collaboration avec
Bulletin d'information La Brújula Laissez-nous votre adresse e-mail et recevez chaque semaine les dernières nouvelles traitées d'un point de vue catholique.