Espagne

Années jubilaires en Espagne, 2018 une année de grâce

Omnes-15 mars 2018-Temps de lecture : 3 minutes

Après l'année lebaniego et Caravaca, Séville, Valence, Avila et Pampelune sont quelques-uns des diocèses qui célèbrent un jubilé cette année. 

Cette décennie a été un temps de grâce pour l'Église en Espagne. Les jubilés sont répartis dans tout le pays. Si en 2017, par exemple, les années saintes de Santo Toribio de Liébana et de Caravaca se sont achevées, en 2018 d'autres sont célébrées à Covadonga ou à Madrid à l'occasion du 25e anniversaire de la consécration de la cathédrale de l'Almudena.

2 600 personnes ont assisté à la ouverture de la porte sainte lors de la première année jubilaire thérésienneune grâce spéciale accordée par le pape François qui aura lieu chaque fois que la fête du saint tombera un dimanche. Cette année jubilaire est célébrée dans le diocèse d'Avila et à Alba de Tormes (diocèse de Salamanque). Lors de la messe d'ouverture, le cardinal Blázquez a défini le saint comme "...".une autorité spirituelle, une mère qui mérite d'être écoutée, qui nous nourrit du pain de l'intelligence et nous donne à boire l'eau de la sagesse".

Marcher avec détermination est le titre de la lettre pastorale qui sert de guide pour cette année de grâce, un titre qui est une invitation à être prêt à marcher sur le chemin comme la sainte l'a fait en son temps, car elle a compris la vie d'un chrétien comme un chemin de perfection.

Madrid accueille également l'année jubilaire du temple de Sainte Marie-Madeleinedans le quartier de Chamartín, qui célèbre le 50e anniversaire de son érection canonique. La paroisse est très proche des fidèles et des pauvres. "L'église est ouverte toute la journée, de huit heures du matin à huit heures et demie du soir. Nous essayons de faire en sorte que la présence des prêtres soit aussi continue que possible." explique le curé de la paroisse, Francisco Javier Ardila. Outre cet anniversaire, Madrid accueille d'autres années jubilaires, comme celle du Oratoire du Caballero de Gracia à l'occasion du 5e centenaire de la naissance du chevalier. de Jacobo Gratij, ou encore celle de la Le Christ de la santé en raison du centenaire de la paroisse.

Dans la région de Levante, 2018 est également une année jubilaire. Le Saint-Siège a accordé une année sainte au village valencien d'El Palmar. La raison en est que 75ème anniversaire de l'image du Cristo de la Salud (Christ de la Santé)Le saint est vénéré dans l'église paroissiale de Jesuset del Hort. Cette dévotion a commencé il y a des siècles, mais a pris une importance particulière au XIXe siècle en raison des épidémies de peste et de choléra qui ont dévasté Valence. Le curé de la paroisse, Gonzalo Albero, espère que "cette année sainte est un temps de grâce et de renouveau pour toute la paroisse et une occasion d'ouvrir les portes de la paroisse à tout le diocèse afin que différents groupes, mouvements... puissent bénéficier de la grâce jubilaire et obtenir l'indulgence plénière.".

À Soria, il y a également une année jubilaire à l'occasion de l'inauguration de l'usine de production d'électricité. 75 ans d'exposition permanente du Saint-Sacrement dans l'église du monastère de Santo Domingodes Clarisses de Soria. Comme dans la paroisse de Sainte-Marie-Madeleine, l'église de Saint-Dominique à Soria est ouverte toute la journée, de sept heures du matin à neuf heures du soir. La communauté des moniales cherche à étendre et à favoriser l'adoration et l'amour de Jésus dans le Saint Sacrement.

L'Andalousie connaît également une année jubilaire à Séville, en raison du 275e anniversaire de l'existence de la confrérie sacramentelle de San Juan Bautista dans la paroisse de San Juan de Aznalfarache. L'archevêque de Séville, Mgr Asenjo, en apprenant la nouvelle de l'octroi de cette grâce, a déclaré que "...l'archevêque de Séville, Mgr.sera pour tous un événement de salut, un véritable passage du Seigneur avec la confrérie et chacun de ses membres pour les renouveler, les convertir, les recréer, rajeunir et dynamiser leur vie chrétienne.". La confrérie a préparé une série de sessions au cours desquelles seront abordés divers sujets, tels que le travail des confréries au service de l'Église, la figure de Jésus de Nazareth...

Et de retour dans le nord, Pamplona organise les Jubilé de St. Fermín à l'occasion du 300e anniversaire de la consécration de l'autel et de la chapelle du saint dans l'église de San Lorenzo. Le diocèse espère que cette année sera une exaltation de la figure du martyr, en l'honneur duquel est célébrée l'une des fêtes les plus populaires au monde.

L'Espagne a la grâce de 2018 d'être une année jubilaire à part entière.

En collaboration avec
Voulez-vous des informations indépendantes, véridiques et pertinentes ?

Cher lecteur, Omnes rend compte avec rigueur et profondeur de l'actualité religieuse. Nous faisons un travail d'investigation qui permet au lecteur d'acquérir des critères sur les événements et les histoires qui se produisent dans la sphère catholique et dans l'Église. Nous avons des signatures vedettes et des correspondants à Rome qui nous aident à faire ressortir les informations de fond du bruit médiatique, avec une distance et une indépendance idéologiques.

Pour faire face aux nouveaux défis d'un paysage médiatique en mutation et d'une réalité qui demande réflexion, nous avons besoin de votre soutien.

En collaboration avec
Plus sur Omnes
Bulletin d'information La Brújula Laissez-nous votre adresse e-mail et recevez chaque semaine les dernières nouvelles traitées d'un point de vue catholique.