Vatican

"Manger et être rassasié : deux besoins satisfaits dans l'Eucharistie".

En la solennité du Corpus Christi, le Saint-Père a concentré ses propos sur la manière dont l'Eucharistie remplit nos vies, nous nourrit et nous rassasie.

Javier García-19 juin 2022-Temps de lecture : 2 minutes

Photo : Le pape François à l'Angélus dimanche dernier. © CNS photo/Vatican Media

En la solennité du Corpus Christi, le Saint Père a concentré ses paroles en soulignant comment "dans l'Eucharistie, chacun peut faire l'expérience de cette attention aimante et concrète du Seigneur. Celui qui reçoit le Corps et le Sang du Christ dans la foi non seulement mange, mais est rassasié. Manger et être rassasié : ce sont deux besoins fondamentaux, qui sont satisfaits dans l'Eucharistie".

Dieu n'est pas un être distant qui ne se soucie pas des êtres humains. "Il nous appelle à être des citoyens du ciel, mais en attendant, il tient compte du chemin que nous devons parcourir ici sur terre. Si j'ai peu de pain dans le sac, Il le sait et Il s'en soucie.

Eucharistie et charité

"Nous courons parfois le risque de confiner l'Eucharistie à une dimension vague, peut-être lumineuse et parfumée à l'encens, mais éloignée des situations difficiles de la vie quotidienne. En réalité, le Seigneur prend nos besoins au sérieux, en commençant par les plus élémentaires. Et il veut donner l'exemple aux disciples en disant : "Vous leur donnez à manger" (v. 13). Notre adoration eucharistique trouve sa vérification lorsque nous prenons soin de notre prochain, comme le fait Jésus : tout autour de nous, il y a une faim de nourriture, mais aussi de compagnie, de confort, d'amitié, de bonne humeur, d'attention. C'est ce que nous trouvons dans le pain eucharistique : l'attention du Christ à nos besoins, et l'invitation à faire de même pour ceux qui nous entourent. Il faut manger et donner à manger".

La présence du Christ dans l'Eucharistie est le véritable moteur de la vie chrétienne. " Dans le Corps et le Sang du Christ, nous trouvons sa présence, sa vie donnée pour chacun de nous. Il ne nous donne pas seulement l'aide pour aller de l'avant, mais il se donne lui-même : il devient notre compagnon de voyage, il entre dans nos histoires, il visite notre solitude, donnant un nouveau sens et un nouvel enthousiasme. Il nous rassasie, il nous donne ce... plus que nous recherchons tous : la présence du Seigneur ! Car dans la chaleur de sa présence, notre vie change : sans lui, elle serait vraiment grise. Adorant le Corps et le Sang du Christ, demandons-lui avec notre cœur : "Seigneur, donne-moi le pain quotidien pour avancer, et rassasie-moi de ta présence".

À la fin de la prière de l'Angélus, le Saint-Père a dédié quelques mots à l'Assemblée générale de l'UE. Martyrs dominicains béatifiés hier à Sévillea. Il a également demandé des prières pour le Myanmar et l'Ukraine. Il a même encouragé les fidèles à examiner ce que chacun d'entre eux fait pour prier pour la fin de la guerre.

En collaboration avec
Voulez-vous des informations indépendantes, véridiques et pertinentes ?

Cher lecteur, Omnes rend compte avec rigueur et profondeur de l'actualité religieuse. Nous faisons un travail d'investigation qui permet au lecteur d'acquérir des critères sur les événements et les histoires qui se produisent dans la sphère catholique et dans l'Église. Nous avons des signatures vedettes et des correspondants à Rome qui nous aident à faire ressortir les informations de fond du bruit médiatique, avec une distance et une indépendance idéologiques.

Pour faire face aux nouveaux défis d'un paysage médiatique en mutation et d'une réalité qui demande réflexion, nous avons besoin de votre soutien.

En collaboration avec
Plus sur Omnes
Bulletin d'information La Brújula Laissez-nous votre adresse e-mail et recevez chaque semaine les dernières nouvelles traitées d'un point de vue catholique.