Évangélisation

Les avancées colonialistes. Défis et réponses

L'auteur rappelle l'appel du Pape François à nier "les nouvelles colonisations idéologiques qui cherchent à détruire la famille". 

Juan Ignacio Gonzalez Errazuriz-13 septembre 2017-Temps de lecture : 3 minutes
Cathédrale de Mexico.

Le pape François utilise souvent l'expression "colonisation idéologique". Il la définit comme la tentative d'imposer aux peuples des idéologies étrangères à leurs principes. L'Amérique latine et l'Afrique sont aujourd'hui le territoire de ces conquêtes. Cette affirmation que notre Amérique sombre était le continent de l'espoir s'est effacée face au nouveau colonialisme. Les principaux "expéditions". Les forces colonisatrices proviennent des organisations internationales et des Nations unies, qui sont les instruments de la nouvelle politique de l'UE. "mission". 

Le libéralisme américain, avec son pouvoir et son argent, est un autre allié qui consacre ses ressources à cet agenda. "civiliser. Le financement public de l'IPPF (Fédération internationale de la planification familiale) et leurs acolytes amérindiens et africains en sont la preuve. Les envahisseurs ont trouvé de bons et efficaces complices, qui travaillent dur pour imposer les nouvelles idées. Certains sont des agents directs et d'autres des coopérateurs semi-dormants, disjoints dans leur pensée originale, comme c'est le cas des partis politiques de racines chrétiennes, qui se sont pliés à la vague réformatrice. Le mouvement de colonisation est de longue date. Elle est issue du rationalisme du 18ème siècle, assaisonné du sécularisme du 20ème, et assaisonné du relativisme du 21ème. Ceux qui nous ont apporté le christianisme hier sont maintenant venus nous le retirer. 

Le nouveau colonialisme est largement contenu par l'Eglise catholique, qui s'est opposée à ses desseins, même si des idées modernes se sont glissées dans ses rangs et ont entraîné plus d'un théologien qui sous-tend aujourd'hui des positions contestataires en son sein. L'Église dirigée par Pierre - Paul, Jean-Paul, Benoît et François - n'a pas faibli sur les questions essentielles - non négociables - de la dignité humaine, même si les prophètes de malheur humains disent que les batailles perdues ne valent pas la peine d'être livrées. Pour être juste, l'évangélisme protestant, lui aussi, dans ses milliers de groupes dissidents, est une défense anticolonialiste. Il ne peut cependant pas être pris dans son ensemble, car ils ont cédé sur des fondamentaux très importants comme la défense de l'indissolubilité du mariage, l'acceptation de l'avortement, etc. 

L'idéologie de la famille et du genre 

Les drapeaux de bataille de l'assaut colonialiste sont bien connus. Partant du rejet de toute norme ou principe supérieur, nous dirions la loi de Dieu et la morale chrétienne, les navires coloniaux portent des noms précis : l'expansion du divorce et de la contraception partout, et du mariage homosexuel ; la diffusion de l'idéologie du genre, "l'attaque la plus astucieuse contre la foi chrétienne".Le Pape a dit aux évêques chiliens, pour en arriver à l'adoption d'enfants par des couples homosexuels ; la tentative de retirer aux parents l'éducation de leurs enfants, pour la laisser entre les mains de l'État ; un animalisme exacerbé, qui met les êtres humains au même niveau que le reste des vivants, et tout cela soutenu par des lois sévères de non-discrimination qui tentent d'étouffer toute dissidence face à l'assaut colonial. Il va sans dire que les attaques contre l'Église - ouvertes ou secrètes - font partie du programme d'invasion, même s'ils font attention à la forme et promettent de ne pas la toucher avec le pétale d'une rose. Toute cette force a d'énormes ressources financières à déployer.

Le pape François nous met en garde : " Soyons à l'affût de nouvelles colonisations idéologiques.óIl y a des colonisations idéologiques. Il y a des colonisations idéologiquesóIls viennent de l'extérieur, c'est pourquoi je dis que ce sont des colonisations. [...] Ils viennent de l'extérieur, c'est pourquoi je dis que ce sont des colonisations. Ne perdons pas la liberté de la mission.ómission donnée par Dieu, la mission de lóLe Comité des régions Et doncí comment nos peuples, à un moment de leur histoire, ont eu la maturité de dire "non" à toute colonisation de leurs terres, et comment nos peuples, à un moment de leur histoire, ont eu la maturité de dire "non" à toute colonisation de leurs terres.s website la politique, en tant que famille, nous devons être très, très rusés, très intelligents, très intelligents, très intelligents, très intelligents, très intelligents.áLe Comité des régions estime que la proposition de la Commission au Parlement européen et au Conseil des ministres relative à las website idéologique sur la famille". (Rencontre avec les familles, 16 janvier 2015).

Combien de temps cet assaut peut-il durer ? Compte tenu de la longue période d'incubation, il est certain qu'elle durera longtemps. C'est pourquoi il est nécessaire de se demander comment s'y opposer efficacement, afin d'en atténuer les dégâts. Le Pape lui-même nous a donné quelques indices : en plaçant la femme, mère, épouse et servante dans la ligne principale de défense des valeurs chrétiennes et en particulier de la famille. Sa sagesse, son intuition et sa capacité de sacrifice et de résilience dans les moments difficiles sont la voie à ne pas perdre. Assurer le développement de la piété populaire, expression chrétienne de masse, capable de survivre à toute attaque idéologique, notamment en raison de la présence en son sein de la Mère de Dieu, qui guide, soigne et encourage le peuple sur son chemin. 

L'Amérique est d'un bout à l'autre une terre de Marie, sous la lumière de laquelle riches et pauvres trouvent leurs repères dans l'obscurité. Accorder de plus en plus d'attention aux jeunes, qui ont le don de prophétie, anticipent l'avenir et sont eux-mêmes le temps à venir. Encourager le dialogue entre les nouvelles générations et nos aînés, "les anciens de la tribuDe cette façon, ceux qui annoncent l'avenir reçoivent la mémoire de ceux qui ont déjà vécu le passé et transmettent ainsi les valeurs pour les temps nouveaux, qui ne sont autres que les principes pérennes du christianisme.

L'auteurJuan Ignacio Gonzalez Errazuriz

Évêque de San Bernardo (Chili)

Lire la suite
En collaboration avec
Voulez-vous des informations indépendantes, véridiques et pertinentes ?

Cher lecteur, Omnes rend compte avec rigueur et profondeur de l'actualité religieuse. Nous faisons un travail d'investigation qui permet au lecteur d'acquérir des critères sur les événements et les histoires qui se produisent dans la sphère catholique et dans l'Église. Nous avons des signatures vedettes et des correspondants à Rome qui nous aident à faire ressortir les informations de fond du bruit médiatique, avec une distance et une indépendance idéologiques.

Pour faire face aux nouveaux défis d'un paysage médiatique en mutation et d'une réalité qui demande réflexion, nous avons besoin de votre soutien.

En collaboration avec
Plus sur Omnes
Bulletin d'information La Brújula Laissez-nous votre adresse e-mail et recevez chaque semaine les dernières nouvelles traitées d'un point de vue catholique.